Podcasts sur l'histoire

Navires de guerre pendant la Première Guerre mondiale

Navires de guerre pendant la Première Guerre mondiale

Pays

Cuirassés

Croiseurs

Canonnières

Bateaux lance-torpilles

Sous-marins

Destructeurs

Puissances alliées

Russie

4

2

1

0

14

22

La France

4

5

2

8

12

11

Grande Bretagne

13

25

7

11

54

64

Italie

3

3

1

6

8

8

États Unis

0

3

1

0

1

2

Japon

1

4

0

1

0

2

Pouvoirs centraux

Allemagne

1

7

8

55

200

68

Autriche-Hongrie

3

2

0

4

7

4

Turquie

1

2

4

5

0

3


Début difficile: les premiers navires de guerre modernes des États-Unis étaient horribles

Point clé: Ces nouveaux navires étaient censés être une grande amélioration. Ils n'étaient pas bons, mais la Marine en a tiré un certain nombre de leçons vitales.

La classe Kearsarge de la marine américaine était une petite classe, avec seulement deux coques terminées. Malgré le faible nombre, la classe était destinée à la grandeur, mais présentait de sérieux défauts de conception.

Bonnes intentions

La classe Kearsarge présentait quelques améliorations par rapport aux cuirassés qui l'ont précédée - ils étaient mieux blindés, étaient plus rapides et avaient des canons plus gros et plus rapides disposés dans un nouvel arrangement de tourelle à deux étages - mais il y avait de sérieux défauts de conception qui étaient condamnés la classe.

Conception imparfaite

Parce que les tourelles à canon avaient des murs verticaux plutôt inclinés, les sabords des canons de 13 pouces devaient être particulièrement grands pour donner aux canons l'élévation nécessaire pour les tirs à distance. Alors que les grands ports donnaient aux canons la maniabilité nécessaire, ils laissaient les tourelles dangereusement exposées.

Du pont, on apercevait les étages de la tourelle. Un tir bien placé qui réussissait à traverser le port de la tourelle exploserait à l'intérieur de la tourelle, désactivant probablement le canon, et pourrait même faire exploser le chargeur, compromettant gravement la sécurité du navire. De plus, les canons de 13 pouces devaient être ramenés à une légère élévation de 2 degrés afin d'être rechargés, entravant leur temps de rechargement.

Les canons de 8 pouces au-dessus des canons de 13 pouces ont également souffert de problèmes de conception. Avec les canons principaux de 13 pouces, ils avaient été conçus avant la poudre sans fumée et étaient destinés à utiliser un propulseur à poudre brune. Avec l'introduction de la poudre sans fumée, le volume de propergol nécessaire par tir a diminué et la cadence de tir a augmenté en conséquence. Bien qu'une augmentation du tir soit normalement positive, en réalité, cela signifiait que les canons de 13 et 8 pouces risquaient d'interférer les uns avec les autres.

Les canons principaux de la tourelle étaient soutenus par quatorze canons de 5 pouces, sept de chaque côté du navire. Au cours des essais en mer, la Marine s'est rendu compte que le canon central des deux côtés du navire avait été conçu trop près de la ligne de flottaison, trop près de l'eau. Lorsque les mers étaient tout sauf calmes, l'eau de mer a balayé le canon, le rendant très inefficace.

Bien que la classe Kearsarge soit bien protégée par la dernière armure Harvey, la protection entre les canons était médiocre. Plus précisément, les canons de 5 pouces n'avaient aucune protection les uns des autres - il n'y avait pas d'écrans entre les canons, donc un coup direct sur un canon avait le potentiel de détruire également les canons adjacents.

Grande Flotte Blanche

Une idée originale de Theodore Roosevelt, la Great White Fleet a été nommée d'après un groupe de navires de la marine américaine qui a fait le tour du monde en 1907 pour démontrer la puissance navale des États-Unis. L'USS Kentucky et l'USS Kearsarge ont tous deux participé au voyage, qui a duré deux ans, malgré leurs lacunes en tant que cuirassés.

En 1920, le Kearsarge a été dépouillé de son blindage, de ses canons et de sa superstructure et transformé en navire-grue, et a transporté des fournitures et des composants pour d'autres navires jusqu'en 1948.

Le Kentucky a eu une carrière un peu plus illustre. En 1906, le Kentucky a été utilisé dans l'occupation américaine de Cuba en 1906-09. 1915-16, il patrouillait près de Veracruz dans le golfe du Mexique pendant l'occupation américaine et fut plus tard utilisé comme navire-école une fois que les États-Unis entrèrent dans la Première Guerre mondiale. Il fut démoli en 1923.

Malgré certaines caractéristiques modernes, les navires étaient de conception immature et présentaient de graves défauts, dont certains ont été préjudiciables aux cuirassés qui ont suivi la classe Kearsarge.

Caleb Larson est titulaire d'une maîtrise en politique publique de la Willy Brandt School of Public Policy. Il vit à Berlin et écrit sur la politique étrangère et de défense américaine et russe, la politique et la culture allemandes.

Celui-ci est apparu pour la première fois en 2020 et est republié en raison de l'intérêt des lecteurs.


5 navires de guerre les plus meurtriers du 20e siècle

Les classes de navires de guerre les plus puissantes en haute mer pendant un siècle de lutte.

L'idée d'une classe de navire, une série de navires construits essentiellement selon le même design, est une caractéristique de l'ère industrielle de la guerre navale. Avant l'émergence de l'ère industrielle, les navires individuels représentaient le savoir-faire de différents chantiers, et la relation entre la conception et la construction laissait à certains constructeurs une grande latitude. Alors que la révolution industrielle a dépassé l'architecture navale, il est devenu plus facile de créer un modèle spécifique pour la construction d'une série de navires qui auraient effectivement les mêmes capacités, quel que soit le chantier naval d'où ils sont sortis ou à quelle heure ils sont entrés en service.

Cet article se concentre sur cinq des classes de navires de guerre les plus meurtrières pour naviguer sur les mers. La liste se concentre sur la première moitié du 20e siècle, une période qui a vu les deux guerres navales les plus destructrices de l'histoire. Étant donné qu'une campagne navale efficace nécessite une distribution de différents types de navires, la liste en propose un parmi les cinq principaux types de porte-avions, cuirassé, croiseur, destroyer et sous-marin de l'époque.

Porte-avions de classe Essex, États-Unis

D'après l'expérience avec les porte-avions des classes Lexington et Yorktown, la marine des États-Unis (USN) a conclu qu'il faudrait une classe de grands porte-avions rapides pour dominer le Pacifique et tenir l'Atlantique. Le résultat, un bond évolutif des Yorktown, fut la classe Essex. Déplaçant 28 000 tonnes, chaque Essex pouvait confortablement transporter un puissant groupe d'attaque de quatre-vingt-dix avions.

L'USS Essex est entré en service en décembre 1942, et six autres ont rejoint la flotte en 1943. La classe a constitué le noyau de l'offensive victorieuse dans le Pacifique sous contrôle japonais entre 1943 et 1945. Les navires ont joué un rôle essentiel dans les victoires en mer des Philippines et Golfe de Leyte, victoires qui ont détruit la puissance de combat de la marine impériale japonaise.

Les États-Unis ont finalement construit 24 navires de la classe Essex, avec quelques modifications importantes en cours de route. Huit autres navires ont été annulés. Malgré les dégâts dévastateurs infligés par les kamikazes japonais, aucun n'a été perdu à cause de l'action ennemie. Après la guerre, la plupart des navires de la classe Essex sont restés en service de première ligne, de nombreux navires ayant subi d'importantes modifications dans une variété de configurations. Certains sont devenus des porte-avions d'assaut, d'autres des porte-avions anti-sous-marins, tandis que d'autres encore ont été configurés pour un rôle d'attaque.

Dans les années 1970, l'USN a commencé à retirer en masse la classe Essex. Les vieux châssis nécessitaient une maintenance de plus en plus coûteuse et les postes de pilotage ne pouvaient plus accueillir les avions porteurs les plus avancés. Le dernier Essex à rester en service était l'USS Lexington, agissant comme transporteur d'entraînement jusqu'en 1991. Quatre restent comme mémoriaux USS Intrepid à New York, USS Yorktown à Charleston, USS Hornet à Alameda et USS Lexington à Corpus Christi.

Cuirassé de classe Queen Elizabeth, Royaume-Uni

Les Queen Elizabeth ont été un pas révolutionnaire dans une période de croissance et d'innovation immenses dans la construction de cuirassés. Plus gros de 4000 tonnes que leurs prédécesseurs immédiats, les cinq cuirassés de la classe Queen Elizabeth étaient équipés de 8 canons de 15 pouces, les plus gros du monde à l'époque. Ils pouvaient faire 2 à 3 nœuds plus vite que la plupart des contemporains étrangers, et maintenir cette vitesse grâce à leurs chaudières à mazout. Pour compenser le manque de soutes à charbon, ils portaient un système de blindage lourd qui les aiderait à survivre à deux guerres mondiales.

L'architecture des cuirassés était un art impitoyable. Les conceptions avancées sont devenues obsolètes en moins d'une décennie. Les QE ont enduré l'épreuve du temps, contribuant de manière décisive à la puissance navale britannique pendant les deux guerres mondiales. Mais la vitesse des navires et la flexibilité de la conception signifiaient qu'ils pouvaient bénéficier d'importantes modifications. Trois des cinq QE sont entrés en service pendant la Seconde Guerre mondiale après une rénovation massive qui les a transformés en unités presque modernes.

Par conséquent, les QE ont été impliqués dans presque toutes les actions navales britanniques importantes pendant trente ans. La reine Elizabeth a dirigé l'attaque britannique contre les Dardanelles. Quatre des navires constituaient le cinquième escadron de bataille au Jutland, infligeant des dégâts dévastateurs aux croiseurs de bataille allemands tout en subissant le feu nourri des cuirassés de la flotte de haute mer. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ils ont servi dans l'Atlantique, dans la campagne de Norvège, en Méditerranée, en Normandie et enfin dans le Pacifique. Un seul navire, le HMS Barham, a été perdu à cause de l'ennemi (un sous-marin), bien que plusieurs des autres aient subi de graves dommages dus à diverses causes au cours de deux guerres.

Sous-marin de classe U-31, Allemagne impériale

Avant la Première Guerre mondiale, le rôle et la valeur du sous-marin étaient incertains. La Royal Navy (RN), ainsi que bon nombre de ses homologues, se sont concentrés sur la menace que les sous-marins pourraient représenter pour la flotte. Malgré quelques pertes dévastatrices, la RN a fait un excellent travail en protégeant ses principales unités contre les attaques de sous-marins. En effet, le HMS Dreadnought a coulé plus de sous-marins pendant la Première Guerre mondiale (un par éperonnage) que de sous-marins n'ont coulé de dreadnoughts, sur tous les théâtres de conflit.

Les sous-marins trouveraient leur vraie valeur dans un rôle anti-commerce. L'Allemagne s'est engagée dans des attaques généralisées et dévastatrices contre les navires marchands alliés au cours de la première année de la guerre, prenant du recul en raison des protestations américaines. En 1917, dans le cadre d'une stratégie d'échec pour chasser le Royaume-Uni de la guerre, l'Allemagne a annoncé la reprise de la guerre sous-marine sans restriction. La classe U-31 était bien placée pour avoir un effet dévastateur.

Bien que petit et peu sophistiqué par rapport aux normes de la Seconde Guerre mondiale, la classe U-31 à onze bateaux possède quatre des cinq meilleurs sous-marins tueurs de l'histoire. Construits entre 1912 et 1915, les U-31 étaient des bateaux de mer de taille moyenne, déplaçant environ 800 tonnes. Les bateaux U-31 représentaient une amélioration évolutive par rapport aux efforts allemands précédents. Ils avaient une bonne portée, un canon de pont pour détruire les petites embarcations et une vitesse décente en surface.

Ainsi, les U-31 étaient prêts à profiter des deux périodes d'opérations sans restriction. Ils ont effectué la plupart de leurs attaques dans ou à proximité des eaux côtières britanniques, avant que la Royal Navy n'institue son système de convois. Ils opéraient également dans la Méditerranée, se régalant de navires marchands non préparés. L'U-35, le plus grand tueur, a coulé 224 navires totalisant plus d'un demi-million de tonnes.

L'ouverture de la deuxième période de guerre sans restriction a ouvert la porte à l'entrée des États-Unis dans la guerre. Peu de temps après, la Royal Navy et l'industrie de la marine marchande britannique ont acquiescé au développement du système de convoi, qui a considérablement réduit les pertes. Le Royaume-Uni a survécu et les Alliés ont pris connaissance de la façon de combattre les sous-marins dans la guerre suivante. Trois des onze bateaux U-31 ont survécu à la guerre, dont l'U-35.

Destroyer de classe Kagero, Japon impérial

De tous les navires de guerre dévastateurs que la Marine impériale japonaise (IJN) a amenés dans le Pacifique en 1941, les Kageros et leurs destroyers étaient parmi les plus impressionnants. En se concentrant sur le développement d'un avantage qualitatif de navire à navire, les Japonais ont tenté de développer des destroyers qui pourraient non seulement couler leurs homologues de la RN et de l'USN, mais qui pourraient également tuer des croiseurs et des cuirassés. Cela a conduit l'IJN à développer une série de puissants destroyers, aboutissant à la classe Kagero d'avant-guerre.

Armés de six canons de 5 pouces dans trois tourelles jumelles, les dix-huit Kageros pouvaient surpasser tous les destroyers français de l'époque, sauf les plus gros destroyers français, et les super-destroyers français avaient mieux à faire que d'errer dans le Pacifique. La véritable menace des Kageros, cependant, était la torpille « Long Lance » de 24 pouces (Type 93), une arme que la classe partageait avec la plupart des autres destroyers et croiseurs japonais. Ces torpilles à oxygène pouvaient parcourir plus de 40 000 mètres et causer de graves dommages lorsqu'elles frappaient leurs cibles. Les Kageros étaient solidement construits et transportaient des armements anti-aériens et anti-sous-marins décents pour leur époque.

Malgré cela, un seul Kagero a survécu à la guerre. Yukikaze, qui accompagnait HIJMS Yamato lors de la dernière mission suicidaire de ce dernier, devint plus tard le vaisseau amiral de la marine de la République de Chine. Elle aurait transporté Chiang Kai Shek à Taïwan dans les derniers mois de la guerre civile chinoise, et a joué plus tard un rôle important dans la défense de l'île contre l'invasion chinoise. Il a été mis au rebut après s'être échoué dans une tempête en 1970.

Town Class Cruiser, Royaume-Uni

La Royal Navy n'avait pas l'intention d'emprunter cette voie avec les villes, espérant que les restrictions du traité naval de Londres produiraient une classe de navires plus petite. Les États-Unis et le Japon, cependant, se sont immédiatement engagés à produire d'énormes croiseurs «légers», dotés chacun de 15 canons de 6 pouces. Les Britanniques ont répondu avec les neuf navires de la classe Town, divisés en trois sous-classes. Déplaçant environ 12 000 tonnes, les Towns emportaient 12 canons de 6 pouces, ainsi qu'un bon armement anti-aérien et de torpilles.

Les villes ont servi dans presque tous les engagements significatifs de la Seconde Guerre mondiale. Les villes chassaient les raiders allemands et les coureurs de blocus dans l'Atlantique Sud ils escortaient des convois jusqu'à Malte sous les violents bombardements allemands et italiens ils couvraient l'évasion britannique de Crète ils frappaient la Regia Marina alors qu'elle tentait de protéger ses convois libyens ils combattaient les navires et les avions allemands Norvège, ils ont aidé à chasser et à tuer Bismarck et Scharnhorst, ils ont soutenu le débarquement en Normandie et ils ont ajouté une puissance de feu à l'offensive britannique en Asie du Sud-Est détenue par les Japonais. Trois ont été perdus en Méditerranée et un en Arctique.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les villes ont continué à servir. Plusieurs ont contribué à l'appui-feu en Corée et ailleurs, notamment à Suez et en Malaisie. Un navire, le HMS Belfast, survit en tant que mémorial de guerre sur la Tamise.


9. Classe française Charles de Gaulle

L'un des navires qui a effectué le plus de missions dans le monde et a connu des problèmes de construction et d'entretien. La classe française Charles de Gaulle est le seul navire à propulsion nucléaire opérationnel en dehors de l'US Navy et est le tout premier navire français de son genre.

Il a été lancé en 2001 pour un coût de 4 milliards de dollars américains. De tous les navires de guerre répertoriés ici, celui-ci se classe parmi les meilleurs. Il peut transporter environ 40 avions et naviguer pendant plus de 20 ans avant d'avoir besoin d'être ravitaillé.


Classes de moniteurs britanniques de la Première Guerre mondiale

Les moniteurs de la Première Guerre mondiale étaient des navires à faible tirant d'eau transportant un ou deux gros canons. Ils ont été conçus pour des missions de bombardement côtier, en particulier au large des côtes belges, où les cuirassés ne pouvaient pas facilement atteindre. Les huit classes de moniteurs utilisés par les Britanniques pendant la Première Guerre mondiale provenaient de diverses sources et les navires de la classe Humber avaient été construits comme moniteurs fluviaux pour le Brésil, la classe Gorgon comme cuirassés côtiers pour les Norvégiens. Leurs canons provenaient également de diverses sources et certains étaient de rechange au début de la guerre, d'autres ont été retirés de cuirassés plus anciens ou de croiseurs modifiés tandis que les canons de 14 pouces transportés par les moniteurs de classe Abercrombie avaient été donnés par Charles M. Schwab, le président de Bethlehem Steel, une entreprise américaine.

Le faible tirant d'eau et la faible vitesse des moniteurs en faisaient de très mauvais marins en haute mer, mais malgré cela, ils ont vu du service dans des endroits inattendus. Ils ont apporté leurs contributions les plus importantes au large de la Belgique, mais ils ont également participé au bombardement des Dardanelles et ont même atteint l'Afrique orientale allemande, participant aux opérations contre le croiseur allemand Königsberg, dans la rivière Rufiji peu profonde. Ce type de moniteur était en grande partie un produit de la Première Guerre mondiale. Seuls deux autres ont été construits pour la Royal Navy après la guerre, les deux navires de la classe Roberts de 1941-1943.


Histoire de Harwich et Dovercourt

Après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, une priorité pour la Royal Navy était de sécuriser les approches de la Manche, d'empêcher des éléments de la flotte allemande de haute mer de percer dans l'Atlantique, ou d'interférer avec le commerce maritime et les convois britanniques. au continent. La plupart des principales unités de flotte de la Grande Flotte s'étaient dispersées au mouillage de la marine à Scapa Flow ou dans d'autres ports du nord-est pour surveiller la route nord de la mer du Nord à l'Atlantique. Par conséquent, un certain nombre de flottilles de patrouille ont été organisées le long des côtes sud et est de l'Angleterre, avec des commandes établies dans plusieurs des principaux ports de la région. Un grand nombre de destroyers, de chefs de flottille et de croiseurs légers étaient concentrés à Harwich, sous le commandement du commodore Reginald Tyrwhitt.

Le HMS Tempest larguant des grenades sous-marines à Harwich, Essex, le 19 avril 1918. © IWM.

Au début de 1917, la Harwich Force se composait de huit croiseurs légers, de deux chefs de flottille et de 45 destroyers. À la fin de l'année, il y avait neuf croiseurs légers, quatre chefs de flottille et 24 destroyers. La combinaison de navires légers et rapides était destinée à fournir un repérage et une reconnaissance efficaces, tout en étant capable d'engager les forces légères allemandes, et de contrecarrer les tentatives de mouillage de mines dans la Manche.

Les destroyers du début de la guerre avaient la vitesse et l'armement nécessaires pour intercepter les sous-marins avant qu'ils ne soient submergés, soit par des coups de feu, soit par éperonnage. Les destroyers avaient également un tirant d'eau suffisamment faible pour que les torpilles aient du mal à les toucher.

La plupart des destroyers étaient équipés de quatre ou six canons principaux, de canons ou de mitrailleuses de plus petit calibre, de torpilles, de matériel de déminage, de grenades sous-marines et d'asdic (sonar).

HMS Archer

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Achéron
  • Fanion. H10,H29,H06
  • Constructeur. Achillée
  • Commandé. 1910-11
  • Lancé. 21/10/1911
  • Commandé. 1912
  • La vitesse. 31 nœuds
  • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

Le HMS Archer était un destroyer de classe Acheron construit en 1911, qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendu en 1921. C'était le quatrième navire du nom à servir dans la Royal Navy. Il a été déposé au chantier Yarrow & Company à Scotstoun, Glasgow, et a été lancé le 21 octobre 1911. Archer et Attack utilisaient de la vapeur à des pressions plus élevées que les autres destroyers de la classe Acheron et étaient par conséquent plus rapides que les membres standard de l'Amirauté conçus leur classe.Atteignant 31 nœuds (57 km/h) lors des essais, il portait deux canons de 4 pouces (102 mm), d'autres canons plus petits et des tubes lance-torpilles de 21 pouces (530 mm) et avait un effectif de 70 hommes. Faisant partie de la First Destroyer Flotilla, il est rattaché à la Grande Flotte en août 1914, puis au Third Battle Squadron à partir du printemps 1916. Dans le cadre de la Harwich Force, la First Destroyer Flotilla participe à la bataille d'Heligoland. Bight le 28 août 1914. Il a été vendu à Ward le 9 mai 1921 pour casse.

HMS Ariel

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Achéron
  • Fanion. H11, H37, H07
  • Constructeur. Épineux
  • Commandé. 1910-11
  • Posé. 1911
  • Lancé. 26/09/1911
  • Commandé. 1911
  • La vitesse. 31 nœuds
  • Sort. Miné le 02/08/1918

Le HMS Ariel était un destroyer de classe Acheron. Ils étaient en compagnie du croiseur Attentive et du sous-marin E6. 28 août. Le 2 août, alors qu'il effectuait une pose de mines dans l'extrémité ouest de la baie Helgoland, le destroyer de classe V Vehement a coulé après avoir heurté une mine allemande. En tentant de sortir du champ de mines, Ariel a perdu son arc et a coulé en moins d'une heure. 49 vies ont été perdues, y compris son commandant.

Attaque HMS

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Achéron
  • Fanion. H14, H86, H08
  • Constructeur. Achillée
  • Commandé. 1910-11
  • Posé. 1911
  • Lancé. 12/12/1911
  • Commandé. 1911
  • La vitesse. 31 nœuds
  • Sort. Miné le 30/12/1917

Le HMS Attack était un destroyer de classe Acheron construit en 1911, déposé au chantier Yarrow & Company à Scotstoun, Glasgow, et a été lancé le 12 décembre 1911. Dans le cadre de la première flottille de destroyers, il a été attaché à la Grande Flotte en août 1914, puis au troisième escadron de combat à partir du printemps 1916. Dans le cadre de la Harwich Force, la première flottille de destroyers participa à la bataille de Helgoland Bight le 28 août 1914. Le 27 décembre 1917, Attack et deux de la marine impériale japonaise Des destroyers ont escorté deux navires de transport, le HMT Aragon et le SS Nile, de Malte à l'Égypte. Le convoi a résisté à un coup de vent, et au large des côtes égyptiennes, à l'aube du dimanche 30 décembre, il s'est divisé. Le Nil et les deux destroyers japonais se dirigent vers Port-Saïd, tandis que l'Aragon et l'Attaque se dirigent vers Alexandrie. Aragon et Attack se trouvaient sur Alexandria Roads à environ 8 miles du port, attendant la permission d'entrer, vers 11 heures. le sous-marin allemand de type UC II SM UC-34 torpilla l'Aragon, qui commença rapidement à couler.

Attack et le chalutier armé HMT Points Castle sont venus à la rescousse. L'attaque s'est rapprochée de l'Aragon pour embarquer les survivants le plus rapidement possible, aidé par des lignes jetées entre les deux navires. Environ 17 à 20 minutes après avoir été touché, l'Aragon s'effondre et il subit une deuxième explosion alors que l'eau de mer froide atteint ses chaudières chaudes. Certains de ses bateaux ont été laissés renversés dans l'eau. Puis une torpille a frappé l'Attaque au milieu du navire et l'a soufflée en deux morceaux, qui ont tous deux coulé en cinq à sept minutes. L'explosion a rompu les bunkers de l'Attaque, déversant des tonnes de mazout noir épais dans la mer alors qu'elle coulait. Des centaines d'hommes étaient dans l'eau, et beaucoup d'entre eux se sont couverts d'huile ou submergés par ses vapeurs. Les canots de sauvetage survivants de l'Aragon transportaient maintenant des centaines de survivants vers les deux chalutiers et d'autres chalutiers sont venus les aider. 10 marins d'Attaque sont morts, 600 vies ont été perdues en Aragon.

HMS Basilic

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Beagle
  • Fanion. H99, H33
  • Constructeur. JS Blanc
  • Commandé. 1908-09
  • Posé. 1910
  • Lancé. 09/02/1910
  • Commandé. 1910
  • La vitesse. 27 nœuds
  • Sort. Mis à la ferraille 01/11/1921

Le HMS Basilisk était un destroyer de classe Beagle lancé le 9 février 1910 par J.S White et vendu en 1921 le 1er mai 1912, il faisait partie de la 3ème flottille de destroyers basée à Harwich.

HMS Beagle

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Beagle
  • Fanion. HC5
  • Constructeur. John Brown
  • Commandé. 1908-1909
  • Posé. 1909
  • Lancé. 16/10/1909
  • Commandé. 1910
  • La vitesse. 27 nœuds
  • Sort. Mis à la ferraille 01/11/1921

Le HMS Beagle était un destroyer de classe Beagle lancé par John Brown and Company, Clydebank le 16 octobre 1909. En juillet 1913, il servait avec la troisième flottille de destroyers. Le commandant Harry R. Godfrey la commanda lorsqu'elle couvrit les débarquements à Anzac Cove à Gallipoli. À Suvla Bay les 6 et 7 août 1915, Beagle travailla avec cinq de ses sœurs et Arno pour remorquer des barges de troupes. Le Beagle a été vendu pour casse le 1er novembre 1921.

HMS Bruce

  • Taper. Destructeur
  • Classer. Scott
  • Fanion. F48, D81
  • Constructeur. Cammel Laird
  • Commandé. 1916
  • Posé. 1918
  • Lancé. 26/02/1918
  • Commandé. 1918
  • La vitesse. 26,5 nœuds
  • Sort. Coulé le 22/11/1939

Le HMS Bruce était un destroyer de classe Scott qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et l'entre-deux-guerres. Le navire a été commandé en décembre 1916 et lancé le 26 février 1918 par le chantier naval Cammell Laird, Birkenhead. En 1918, il faisait partie de la 10e flottille de destroyers à Harwich. Après la guerre, il est coulé comme cible de torpilles d'avion au sud de l'île de Wight le 22 novembre 1939.

HMS Bulldog

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Beagle
    • Fanion. H25, HC7, HC4
    • Constructeur. John Brown
    • Commandé. 1908-09
    • Posé. 1909
    • Lancé. 13/11/1909
    • Commandé. 1909
    • La vitesse. 27 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 21/09/1920

    Elle a été commandée le 7 juillet 1910 pour le service avec la première flottille de destroyers de la première division de la Home Fleet offerte au HMS Blake.

    En février 1919, avec le démantèlement de la deuxième flottille de destroyers, il est retiré du service actif et mis en réserve au Nore. En avril 1920, elle fut placée sur la liste d'élimination. Il a été vendu le 21 septembre 1920 à Thos W Ward de Sheffield pour rupture à Rainham, Kent, sur l'estuaire de la Tamise.

    HMS Chelmer

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Classe Rivière
    • Fanion.
    • Constructeur. Épineux
    • Commandé. 1903
    • Posé. 11/12/1903
    • Lancé. 08/12/1904
    • Mise en service.1905
    • La vitesse. 25,5 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 30/06/1920

    Le HMS Chelmer était un destroyer de classe River de type Thornycroft. Il a été mis en chantier le 11 décembre 1903 au chantier naval Thornycroft à Chiswick et lancé le 8 décembre 1904. Il a été achevé en juin 1905. Après sa mise en service, il a été affecté à la flottille de destroyers de la côte est de la 1re flotte et basé à Harwich. Le 27 avril 1908, la flottille de l'Est quitte Harwich pour des tirs réels et des manœuvres de nuit. Au cours de ces exercices, le HMS Attentive percute et coule le HMS Gala puis endommage le HMS Ribble. Le 30 août 1912, l'Amirauté a ordonné que toutes les classes de destroyers soient désignées par des caractères alpha commençant par la lettre ‘A’. Les navires de la classe River ont été affectés à la classe E. Après le 30 septembre 1913, il était connu comme un destroyer de classe E et la lettre "E" était peinte sur la coque sous la zone du pont et sur l'entonnoir avant ou arrière.

    En juillet 1914, il était à bord de China Station basé à Hong Kong et offert au HMS Triumph. Au début de la guerre, il était entre les mains d'un chantier naval en cours de radoub. Avec la chute du Tsingtao et le naufrage du SMS Emden, il est redéployé dans la 5e flottille de destroyers de la flotte méditerranéenne en novembre 1914 accompagnant le HMS Triumph, pour soutenir la campagne des Dardanelles.

    En 1919, il retourna dans les eaux territoriales, fut désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Le 30 juin 1920, il fut vendu à Thomas W. Ward de Sheffield pour s'être brisé à Hayle, North Cornwall.

    HMS Colne

    • Taper. Destructeur
    • Classer. fleuve
    • Fanion.
    • Constructeur. Épineux
    • Commandé. 1903
    • Posé. 21/03/1904
    • Lancé. 21/05/1905
    • Commandé. 1905
    • La vitesse. 25,5 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 04/11/1919

    Le HMS Colne était un destroyer de classe River de type Thornycroft. Elle a été posée le 21 mars 1904 au chantier naval de Thornycroft à Chiswick et lancée le 21 mai 1905. Elle a été achevée en juillet 1905. Après sa mise en service, elle a été affectée à la flottille de destroyers de la côte est de la 1ère flotte et basée à Harwich.

    Concours HMS

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Acasta
    • Fanion. H63, H28
    • Constructeur. Aubépine Leslie
    • Commandé. 1911
    • Posé. 1912
    • Lancé. 01/07/1913
    • Commandé. 1913
    • La vitesse. 27 nœuds
    • Sort. Coulé le 18/09/1917

    Le HMS Contest était un destroyer de classe Acasta lancé le 7 janvier 1913 par Hawthorn Leslie, il fut torpillé dans les approches ouest alors qu'il assistait le vapeur torpillé City of Lincoln dans la Manche le 18 septembre 1917.

    HMS désespéré

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Deux entonnoirs
    • Fanion. P50, D40, D26
    • Constructeur. Épineux
    • Commandé. 05/10/1895
    • Posé. 01/07/1895
    • Lancé. 15/02/1896
    • Commandé. 1897
    • La vitesse. 30 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille 20/05/1920

    Le HMS Desperate était un destroyer à deux cheminées construit sous le numéro de chantier 305 le 1er juillet 1895 au chantier naval de la John I. Thornycroft & Company à Chiswick sur la Tamise. Il a été lancé le 15 février 1896. Après sa mise en service, il a été affecté à la division Chatham de la flottille de Harwich. Le 26 juin 1897, il était présent à la Royal Naval Review à Spithead pour célébrer le jubilé de diamant de la reine Victoria. Elle a été réaffectée à Sheerness en janvier 1900 à des fins d'instruction à l'école d'artillerie de Sheerness.

    Le 30 août 1912, l'Amirauté ordonna que toutes les classes de destroyers soient désignées par lettres. Il a été affecté à la classe D avec d'autres destroyers construits selon les mêmes spécifications générales. En août 1914, elle était en commission active offerte au HMS Excellent, l'école d'artillerie de Portsmouth, elle y resta pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale.

    En 1919, Desperate fut remboursé puis mis en réserve en attendant d'être éliminé. Il a été vendu le 20 mai 1920 à Thomas W. Ward de Sheffield pour s'être brisé à Milford Haven, au Pays de Galles.

    HMS Doon

    • Taper. Destructeur
    • Classer. fleuve
    • Fanion. N14, D16, D27
    • Constructeur. Aubépine Leslie
    • Commandé. 1903-1904
    • Posé. 16/02/1904
    • Lancé. 08/11/1904
    • Commandé. 1905
    • La vitesse. 25,5 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 27/05/1919

    Le HMS Doon a été mis en chantier le 16 février 1904 au chantier naval Hawthorn Leslie à Hebburn-on-Tyne et lancé le 8 novembre 1904. Après sa mise en service, il a été affecté à la flottille de destroyers de la côte est de la 1re flotte et basé à Harwich.

    Au début de 1914, lorsqu'il fut déplacé par des destroyers de classe G, il rejoignit la 9e flottille de destroyers basée à Chatham offerte au HMS St George. La 9e flottille était une flottille de patrouille chargée de patrouilles anti-sous-marines et de contre-minage dans la région du Firth of Forth.

    Le 16 décembre 1914, sous le commandement du capitaine de corvette H. McLeod-Fraser, RN, en tant que chef de division avec le HMS Waveney, le HMS Test et le HMS Moy ont été envoyés en patrouille au large de Hartlepool. Au cours du raid du croiseur de bataille allemand sur Hartlepool, il a été endommagé par des tirs d'obus allemands. Elle a été chevauchée par trois salves dont une manquée par un obus de 11 pouces frôlant le bord arrière de l'entonnoir le plus avant, endommageant une couchette sur le bateau, avant de passer par-dessus bord et d'éclater à l'impact avec l'eau. Elle a subi des dommages causés par des éclats et a mis son canon sans fil, son canon arrière et son tube lance-torpilles hors d'usage. Elle a fait 3 morts et 6 blessés.

    En août 1915, avec la fusion des 9e et 7e flottilles, il fut déployé dans la 7e flottille de destroyers basée sur la rivière Humber. Elle est restée employée sur la patrouille Humber participant aux opérations de contre-exploitation minière et aux patrouilles anti-sous-marines pour le reste de la guerre.

    En 1919, il est désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Le 27 mai 1919, il a été vendu à Thomas W. Ward de Sheffield pour rupture à Rainham, Kent, sur l'estuaire de la Tamise

    HMS Firedrake

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Achéron
    • Fanion. H79, H33, H89
    • Constructeur. Achillée
    • Commandé. 1910-11
    • Posé. 1911
    • Lancé. 09/04/1912
    • Commandé. 1912
    • La vitesse. 32 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 10/10/1921

    Le HMS Firedrake était un destroyer de classe Acheron modifié, placé auprès de la Yarrow & Company de Scotstoun, Glasgow et lancé le 9 avril 1912. Au début de la Première Guerre mondiale, Firedrake et Lurcher ont été affectés à la huitième flottille de sous-marins sous le commandement du commodore Keyes. , et étaient basés à Parkeston Quay, Harwich. Les deux navires étaient employés à escorter, remorquer et s'entraîner avec les sous-marins de leur flottille. Le 27 avril 1916, le sous-marin de la marine allemande UC-5 sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ulrich Mohrbutter s'est échoué sur Ship Wash Shoal en position Firedrake a capturé le sous-marin à 13h00 relativement intact à l'exception de quelques dommages subis lors de l'échouement, le l'équipage avait pris des mesures pour endommager les instruments et l'équipement, y compris en tirant des armes légères sur eux, et sept charges de destruction avaient causé plusieurs trous dans la coque sous pression. L'UC-5 a été remorqué jusqu'à Harwich et placé dans une cale sèche, où il a été examiné et reconditionné. Elle a été exposée à Temple Pier sur la Tamise à Londres, puis a déménagé à New York, où elle a été exposée à Central Park. Le capitaine de Firedrake, le commandant Aubrey Thomas Tillard a été mentionné dans les dépêches pour son rôle dans la capture. Le HMS Firedrake a été vendu pour casse en octobre 1921.

    HMS Flirt

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Palmer
    • Fanion. P87, D56
    • Constructeur. Palmiers
    • Commandé. 1896
    • Posé. 09/05/201896
    • Lancé. 15/05/1897
    • Commandé. 1899
    • La vitesse. 30 nœuds
    • Sort. Coulé le 27/10/1916

    Le HMS Flirt était un destroyer Palmer à trois cheminées. Elle a été posée le 5 septembre 1896 au chantier naval Palmer à Jarrow-on-Tyne et lancée le 15 mai 1897. Après sa mise en service, elle a été affectée à la flottille de la côte est de la 1ère flotte basée à Harwich. Le 30 août 1912, l'Amirauté a ordonné que toutes les classes de destroyers soient désignées par des caractères alpha commençant par la lettre ‘A’. Comme sa vitesse de conception était de 30 nœuds et qu'elle avait trois entonnoirs, elle a été affectée à la classe C. Après le 30 septembre 1913, il était connu comme un destroyer de classe C et la lettre "C" était peinte sur la coque sous la zone du pont et sur l'entonnoir avant ou arrière.

    Dans la nuit du 26 au 27 octobre 1916, la marine allemande a attaqué le barrage de Douvres avec deux flottilles et demie de torpilleurs et de destroyers. Flirt sous le commandement du lieutenant R. P. Kellett a répondu aux coups de feu de la ligne de drifter. Elle a trouvé Waveney en feu et a envoyé un bateau pour l'aider. Lorsque des navires non identifiés se sont approchés, il a lancé un défi et les Allemands lui ont immédiatement tiré dessus. Flirt a été perdu, les seuls survivants ont été ceux envoyés pour aider Waveney.

    HMS Flying Fish

    • Taper. Destructeur
    • Classer. Palmer
    • Fanion. P86, D57, D40, H69
    • Constructeur. Palmiers
    • Commandé. 1895
    • Posé. 09/08/1896
    • Lancé. 04/03/1897
    • Commandé. 1898
    • La vitesse. 30 nœuds
    • Sort. Mis à la ferraille le 30/08/1919

    Le HMS Flying Fish était un destroyer Palmer à trois cheminées. Elle a été posée le 9 août 1896 au chantier naval Palmer à Jarrow-on-Tyne et lancée le 4 mars 1897. Au cours de ses essais de constructeur, elle a fait son exigence de vitesse contractée. Il a été achevé et accepté par la Royal Navy en juin 1898. Après sa mise en service, il a été affecté à la flottille de la côte est de la 1re flotte basée à Harwich. Le 16 décembre 1901, il est réaffecté par le lieutenant et commandant H. P Buckle pour le service sur la station méditerranéenne, comme offre du cuirassé Royal Oak. Après avoir quitté Devonport pour sa commission en février 1902, il rencontre le mauvais temps dans le golfe de Gascogne et a été renversé de sorte qu'il a commencé à fuir, et a dû bâbord à Brest. Elle a été suffisamment réparée pour pouvoir retourner à Devonport pour des réparations plus importantes à la fin de février.

    Le 30 août 1912, l'Amirauté a ordonné que toutes les classes de destroyers soient désignées par des caractères alpha commençant par la lettre ‘A’. Comme sa vitesse de conception était de 30 nœuds et qu'elle avait trois entonnoirs, elle a été affectée à la classe C. Après le 30 septembre 1913, il était connu comme un destroyer de classe C et la lettre "C" était peinte sur la coque sous la zone du pont et sur l'entonnoir avant ou arrière.

    En mai 1916, lorsqu'il a été déployé dans la 7e flottille de destroyers basée à la rivière Humber. Elle a effectué des tâches de patrouille sur la Humber Patrol, y compris des patrouilles anti-sous-marines et de contre-minage. Elle y restera jusqu'à la fin de la guerre.

    En 1919, Flying Fish fut désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Il est vendu le 30 août 1919 à TR Sales pour démolition.

    HMS Foxhound

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Beagle
      • Fanion. H16, H58
      • Constructeur. John Brown
      • Commandé. 1908-09
      • Posé. 1909
      • Lancé. 11/12/1909
      • Commandé. 1910
      • La vitesse. 27 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 01/11/1921

      Le HMS Foxhound était un destroyer de classe Beagle lancé le 11 décembre 1909 et vendu en novembre 1921. Il a servi avec la 3 e flottille de destroyers basée à Harwich en 1912.

      HMS Foyle

      • Taper. Destructeur
      • Classer. fleuve
      • Fanion. N44, D20
      • Constructeur. Cammel Laird
      • Commandé. 1901
      • Mis en place.12/06/1902
      • Lancé. 25/02/1903
      • Commandé. 1904
      • La vitesse. 25,5 nœuds
      • Sort. Coulé le 15/03/1917

      Le HMS Foyle était un destroyer de classe Laird de type River, il a été mis à l'eau le 12 juin 1902 au chantier naval Cammell Laird à Birkenhead et lancé le 25 février 1903. Après sa mise en service, il a été affecté à la flottille de destroyers de la côte est de la 1ère flotte et basé à Harwich. . Le 27 avril 1908, la flottille de l'Est quitte Harwich pour des tirs réels et des manœuvres de nuit. En avril 1909, il est affecté à la 3e flottille de destroyers de la 1re flotte lors de sa formation à Harwich. Il est resté jusqu'à ce qu'il soit déplacé par un destroyer de classe Basilisk en mai 1912. Il est entré en réserve dans la 5e flottille de destroyers de la 2e flotte avec un équipage de base.

      Le 15 mars 1917, le HMS Foyle heurta une mine de contact posée par le sous-marin allemand UC-68 au large de Plymouth, entraînant la perte de 28 officiers et hommes. Son arc a été arraché et il a sombré alors qu'il était remorqué vers Plymouth.

      HMS Crécerelle

      • Taper. Destructeur
      • Classer. C
      • Fanion. N47, D60, D49
      • Constructeur. J&G Thompson
      • Commandé. 1896-1897
      • Posé. 09/02/1896
      • Lancé. 25/03/1898
      • Commandé. 1900
      • La vitesse. 30 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 17/03/1921

      Le HMS Kestrel était un destroyer construit par Clydebank. Il a été mis en chantier sous le numéro de chantier 298 le 2 septembre 1896 au chantier naval J & G Thompson à Clydebank et mis à l'eau le 25 mars 1898. Au cours des essais de son constructeur, il a atteint une vitesse contractuelle de 30 nœuds. Après sa mise en service, il est affecté à la division Chatham de la flottille de Harwich. Elle a été déployée dans les eaux d'accueil pendant toute sa durée de vie.Le 30 août 1912, l'Amirauté ordonna que toutes les classes de destroyers soient désignées par lettres. Comme sa vitesse de conception était de 30 nœuds et qu'elle avait trois entonnoirs, elle a été affectée à la classe C. Après le 30 septembre 1913, il était connu comme un destroyer de classe C et la lettre « C » était peinte sur la coque sous la zone du pont et sur l'entonnoir avant ou arrière.

      En 1914, il était en service actif au Nore basé à Sheerness offert au HMS Actaeon, un établissement d'entraînement de la Royal Navy. Avec le déclenchement des hostilités en août 1914, il est affecté à la flottille locale de Nore. Ses fonctions comprenaient des patrouilles anti-sous-marines et anti-mines dans l'estuaire de la Tamise. En 1919, il est désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Elle a été vendue le 17 mars 1921 à Thomas W. Ward de Sheffield pour s'être brisée à Rainham, Kent sur l'estuaire de la Tamise.

      HMS Laërtes

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H94, H45
      • Constructeur. Chasseur de cygne
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 05/06/1913
      • Commandé. 1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 01/12/1921

      Le HMS Laertes était un destroyer de classe Laforey lancé le 5 juin 1913 au chantier naval de Swan Hunter sous le nom de HMS Sarpedon. Elle a été rebaptisée HMS Laertes le 30 septembre 1913. Elle a participé à la bataille de Helgoland Bight le 28 août 1914, où elle a été sérieusement endommagée subissant quatre obus. Laertes était l'un des destroyers de l'escadron Harwich qui a tenté de repousser l'attaque Navires allemands lors du bombardement de Yarmouth et de Lowestoft le 25 avril 1916. Le navire a été touché par des tirs d'obus endommageant la chaufferie et aurait très probablement coulé sans les actions de Stoker Ernest Clarke. Clarke est décédé plus tard des suites de brûlures subies en sauvant le navire et a reçu à titre posthume la Médaille du service distingué. Cinq membres de l'équipage ont été blessés lors de l'attaque. Stoker Petty Officer Stephen Pritchard, qui est entré dans l'appartement de la cabine immédiatement après qu'un obus y a explosé et a utilisé un tuyau d'incendie, a reçu la Médaille du service distingué.

      Elle a été vendue le 1er décembre 1921 à Stanlee, de Douvres pour rupture. Elle s'est échouée alors qu'elle était remorquée jusqu'aux disjoncteurs, mais est arrivée le 8 mars 1922. Elle a été mise au rebut cette année-là.

      HMS Laforey

      • Taper. Destructeur
      • Classer. L
      • Fanion. H03
      • Constructeur. Fairfield
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 05/06/1913
      • Commandé. 1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Coulé le 23/03/1917

      Le HMS Laforey était un destroyer de classe Laforey lancé par Fairfield Shipbuilding le 5 juin 1913. Il fut mis à l'eau le 1er mars 1939 en même temps que sa sœur, le HMS Lance. Elle a été lancée le 15 février 1941 et mise en service le 26 août 1941. Elle a coûté 445 684 £, à l'exclusion des articles tels que les armes et le matériel de communication fournis par l'Amirauté. Lors de sa mise en service, il est affecté à la 19e flottille de destroyers de la Home Fleet en tant que chef de flottille. Laforey retourna à Naples et fut déployé au large d'Anzio le 9 mars 1944 pour des missions de soutien et de patrouille qui devaient durer jusqu'au 19 mars. Le 23 mars, il est de nouveau retourné à Anzio et le 24 mars, il a été déployé pour une interception nocturne et des patrouilles anti-sous-marines avec le HMS Grenville. Le 25 mars, ils ont engagé un certain nombre de bateaux électriques après les avoir détectés sur leur radar. Laforey a ensuite navigué vers Naples. Elle a été déployée pour une autre patrouille au large de la côte ouest de l'Italie le 28 mars et le 29 mars, elle a mené une chasse au U-223 au nord de Palerme, en compagnie des destroyers HMS Tumult, HMS Tuscan, HMS Urchin, HMS Hambledon et HMS Blencathra. . L'U-223 avait été détecté par le HMS Ulster lors d'un balayage de routine. La recherche a duré jusqu'au 30 mars, quand après avoir subi plusieurs heures d'attaques de grenades sous-marines, l'U-223 a fait surface et a ensuite été attaqué par les destroyers avec des coups de feu à une distance de 1 500 mètres. U-223 a pu tirer trois torpilles qui ont frappé Laforey. Elle a coulé rapidement, entraînant la perte de la plupart de sa compagnie, y compris son capitaine. Il n'y avait que 65 survivants sur les 247 à bord. L'U-223 a été coulé peu de temps après, et les survivants du Laforey et de l'U-223 ont été récupérés par le HMS Blencathra, le HMS Hambledon et le HMS Tumult.

      HMS Lance

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H23, H46, G87
      • Constructeur. Épineux
      • Commandé. 1913
      • Posé. 1914
      • Lancé. 25/02/1914
      • Commandé. 1914
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 1921

      Le HMS Lance a été lancé par Thornycroft le 25 février 1914 en tant que destroyer de classe L et a été attaché à la Harwich Force, Lance a participé à plusieurs engagements pendant la guerre, dont le naufrage du Königin Luise et la bataille de Texel. Tout au long de la guerre, Lance a été attaché à la 3e flottille de destroyers de la Harwich Force. Le 17 octobre 1914, Lance était avec sa flottille lorsqu'elle attaqua la septième demi-flottille allemande de torpilleurs, annihilant complètement la force allemande.

      HMS Landrail

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H54
      • Constructeur. Achillée
      • Lancé. 02/07/1914
      • Commandé. 1914
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Vendu le 01/12/1921

      Le HMS Landrail était un destroyer de classe Laforey lancé par Yarrow Shipbuilders en 1914. Il devait s'appeler HMS Hotspur, mais fut renommé en 1913. Il fut vendu en 1921.

      5 août 1914. Königin Luise a été réquisitionné par la Kaiserliche Marine le 3 août 1914 pour servir de poseur de mines auxiliaire, et a été mis en service lorsque la Grande-Bretagne est entrée en guerre. Dans la nuit du 4 au 5 août, il a posé un champ de mines au large de la côte mais a été repéré par un certain nombre de bateaux de pêche. Le croiseur léger HMS Amphion et un certain nombre de destroyers de la 3e flottille ont navigué tôt le matin du 5 août et ont navigué vers Helgoland Bight. En route, ils ont rencontré un navire de pêche, dont l'équipage a informé les navires britanniques qu'ils avaient vu un navire jeter des objets par-dessus bord à environ 20 milles au nord de l'Outer Gabbard. Le groupe de travail a repéré Königin Luise à 10h25, mais elle s'est enfuie à toute vitesse, se déplaçant dans une rafale de pluie, où elle a procédé à la pose d'autres mines. Le HMS Lance et le HMS Landrail ont donné la chasse, et Lance a ouvert le feu, le premier tir de la marine britannique de la guerre. Le HMS Amphion s'est rapidement rapproché et a également commencé à tirer sur le Königin Luise qui a tenté de s'échapper vers les eaux neutres au sud-est, menant les navires britanniques à sa poursuite à travers son champ de mines. Endommagé par un feu nourri, le commandant Biermann ordonna le sabordage du Königin Luise. L'équipage survivant a abandonné le navire, et le navire a basculé vers le port et a coulé à 12h22. 46 des 100 membres d'équipage ont été secourus par les navires britanniques.

      HMS vanneau

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Achéron
      • Fanion. H56, H48, H09
      • Constructeur. Cammel Laird
      • Commandé. 1910-11
      • Posé. 1911
      • Lancé. 29/07/1911
      • Commandé. 1911
      • La vitesse. 27 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 26/10/1921

      Le HMS Lapwing était un destroyer de classe Acheron qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été vendu pour démolition en 1921. Il a été construit dans le cadre du programme de construction navale de 1910-11 par Cammell Laird and Company de Birkenhead et comptait un effectif de 72 hommes. Elle a été lancée le 29 septembre 1911.

      Comme les survivants de sa classe, il est désarmé après la Première Guerre mondiale et, le 26 octobre 1921, il est vendu à la Barking Ship Breaking Company pour la ferraille.

      HMS Alouette

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H34, H49
      • Constructeur. Achillée
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 26/05/1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 20/01/1923

      Le HMS Lark était un destroyer de classe Laforey construit par Yarrow & Co et a été lancé le 26 mai 1913. À 10h15 le 17 février 1945, l'U-968 a tiré une torpille LUT sur un navire de guerre signalé comme un destroyer soviétique de la classe Groznyj et a observé un coup après 6 minutes 20 secondes. Le HMS Lark a été touché à l'arrière au nord-est de Mourmansk, remorqué dans l'inlet de Kola et échoué près de Rosta.

      Le navire a été déclaré perte totale par la Royal Navy et l'épave a été remise aux Soviétiques. Elle est vendue le 20 janvier 1923.

      HMS Lasso

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. G01, F41
      • Constructeur. William Beardmore
      • Commandé. 1914
      • Posé. 1915
      • Lancé. 24/08/1915
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Coulé le 13/08/1916

      Le HMS Lassoo a été construit pendant la Première Guerre mondiale dans le cadre d'un programme d'urgence de construction navale, sur une conception de l'Amirauté par William Beardmore & Company, Dalmuir. Le Lassoo était un destroyer de classe Laforey qui devait à l'origine s'appeler HMS Magic mais il fut rebaptisé HMS Lassoo le 15 février 1915 avant d'être lancé le 24 août 1915.

      Il est coulé par le sous-marin allemand SM UB-10 le 13 août 1916 au large du bateau-phare Maas en mer du Nord.

      HMS Laurel

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H91, H51
      • Constructeur. J.S. blanche
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 06/05/1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 01/11/1921

      Le HMS Laurel était un destroyer de classe Laforey lancé le 6 mai 1913 par J.S White sous le nom de HMS Redgauntlet, mais renommé peu de temps après. Il est vendu le 1er novembre 1921. Le 5 août 1914, il quitte Harwich au sein de la 3e Flottille, sous le commandement de l'Amphion, pour effectuer une recherche et un ratissage des embarcations ennemies. Laurel a été vendu en 1921.

      HMS Laverock

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H53
      • Constructeur. Achillée
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 19/11/1913
      • Commandé. 1914
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 1921

      Le HMS Laverock était un destroyer de classe Laforey construit par Yarrow & Co et lancé le 19 novembre 1913. Il a servi avec la 3e flottille de destroyers à la fin et a été transféré aux fonctions d'escorte après 1917. Le Laverock a été vendu pour rupture en mai 1921.

      HMS Lawford

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H06, H53
      • Constructeur. Fairfield
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 30/10/1913
      • Commandé. 1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 24/08/1922

      Le HMS Lawford était un destroyer de classe Laforey construit par les constructeurs navals Fairfield, précédemment nommé Ivanhoe mais renommé peu de temps après son lancement le 30 octobre 1913. Il fut vendu pour démolition en 1921.

      Le HMS Leeds

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Ville
      • Fanion. G27
      • Constructeur. William Crampe
      • Lancé. 21/08/1917
      • Commandé. 01/12/1918
      • La vitesse. 30 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 1947

      Le HMS Leeds était un destroyer de classe Town construit sous le nom d'USS Conner (DD 72) de la classe Caldwell, mis en service dans l'US Navy le 12 janvier 1918. Le 4 octobre 1919, il fut désarmé et placé dans la flotte de réserve. En mai 1921 remis en service, mais à nouveau désarmé le 21 juin 1922. L'USS Conner a été remis en service le 23 août 1940 et équipé à Philadelphie. Désigné pour être inclus dans l'échange de bases terrestres de destroyers avec la Grande-Bretagne, il a navigué jusqu'à Halifax, N. S., où il a été désarmé le 23 octobre 1940 et transféré en Grande-Bretagne et mis en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Leeds. Le 20 avril 1942, il se porte au secours du destroyer endommagé par les mines HMS Cotswold, le remorquant jusqu'à Harwich. Il chassa les E-bateaux allemands de son convoi dans la nuit du 24 au 25 février 1944. Désarmé en avril 1945 et vendu à la ferraille le 4 mars 1947 à Grays.

      HMS Lennox

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H95, H55
      • Constructeur. William Beardmore
      • Posé. 1913
      • Lancé. 02/03/1914
      • Commandé. 1914
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 11/10/1921

      Le HMS Lennox était un Laforey Cass Destroyer sous le nom de HMS Portia avant d'être renommé. Il a été construit par William Beardmore and Company et lancé le 2 mars 1914. Lancé avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il a été attaché à la Harwich Force et a servi dans la mer du Nord. Lennox a participé à plusieurs engagements, dont la bataille de Texel. Vendu à la casse le 26 octobre 1921.

      HMS Léonidas

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H20, H56
      • Constructeur. Palmiers
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 30/10/1913
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille 1921

      Le HMS Leonidas était un destroyer de classe Laforey, lancé le 30 octobre 1913 par Hawthorn Leslie, il a servi pendant la Première Guerre mondiale avec la 3e flottille de destroyers et en tant qu'escorte de convoi pendant la Première Guerre mondiale. Leonidas a pris part à une bataille au large de Noorhinder Bank le 1 En mai 1915, avec trois autres destroyers, Laforey, Lawford et Lark, il fut envoyé au secours de quatre chalutiers armés britanniques qui avaient engagé deux torpilleurs allemands, A2 et A6. L'un des chalutiers avait été coulé, mais suffisamment de dégâts avaient été causés à l'A6 que les Allemands ont choisi de se retirer. Les quatre destroyers ont poursuivi les torpilleurs, les attrapant et les coulant finalement. Le HMS Leonidas a également servi dans la 3e flottille de destroyers lors de la première bataille de la baie d'Helgoland, sous le commandement du célèbre commodore Tyrwhitt à bord du croiseur léger Arethusa. Elle a été vendue à la ferraille en 1921.

      HMS Liberté

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H81, H57
      • Constructeur. JS Blanc
      • Commandé. 1912
      • Posé. 1913
      • Lancé. 15/12/1913
      • Commandé. 1914
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 11/05/1921

      Le HMS Liberty était un destroyer de classe Laforey construit par JS White et lancé le 15 décembre 1913, il a servi pendant la Première Guerre mondiale dans le cadre de la 3 e flottille de destroyers à Harwich. Liberty a été démantelé en novembre 1921.

      HMS Lightfoot

      • Taper. Destructeur
      • Classer. Laforey
      • Fanion. H76, H58, G22, F78
      • Constructeur. JS Blanc
      • Commandé. 1914
      • Posé. 1915
      • Lancé. 28/05/1915
      • Commandé. 1915
      • La vitesse. 29 nœuds
      • Sort. Mis à la ferraille le 05/11/1921

      En octobre 1915, Lightfoot avait rejoint la neuvième flottille de destroyers de la Harwich Force en tant que deuxième chef, remplaçant Tipperary. Le 30 octobre, le Lightfoot a navigué avec la Harwich Force pour un balayage à travers la baie allemande, avec un seul navire marchand suédois, l'Osterland, chargé de minerai de fer, arrêté et envoyé au Humber pour enquête. La Harwich Force, y compris le Lightfoot ainsi que quatre croiseurs légers et 18 destroyers ont quitté Harwich à 2 heures du matin le 11 février, pensant que les croiseurs de bataille du premier groupe de reconnaissance allemand étaient en mer. Lorsqu'on s'est rendu compte que les navires allemands rentraient au port, la Harwich Force est retournée chez elle, mais le croiseur Arethusa, navire amiral du commodore Reginald Tyrwhitt, commandant de la Harwich Force, a heurté une mine juste à l'extérieur du port de Harwich, tuant six hommes. . Lightfoot a tenté de prendre Arethusa en remorque, mais la ligne s'est séparée, tandis que des tentatives similaires du destroyer Loyal ont également échoué, le croiseur s'échouant et se brisant en deux.

      Le 29 juin 1916, la Harwich Force croisait au large des côtes belges lorsque Pied léger a repéré un sous-marin à la surface et a ouvert le feu, suivi d'une grenade sous-marine lorsque le sous-marin a plongé.

      HMS Linnet

        • Taper. Destructeur
        • Classer. Laforey
        • Fanion. H43. H59
        • Constructeur. Achillée
        • Commandé. 1912
        • Posé. 1913
        • Lancé. 16/08/1913
        • La vitesse. 29 nœuds
        • Sort. Mis à la ferraille le 04/11/1921

        Le HMS Linnet était un destroyer de classe Laforey lancé à Yarrow le 16 août 1913 et devait à l'origine s'appeler Havock. Il est vendu à la ferraille le 4 novembre 1921.

        Historique : 8 août 1914 – 3e flottille de destroyers. Harwich

        HMS Llewellyn

          • Taper. Destructeur
          • Classer. L
          • Fanion. H99, H61
          • Constructeur. William Beardmore
          • Posé. 1913
          • Lancé. 30/10/1913
          • Commandé. 1914
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille le 10/03/1922

          Le HMS Llewellyn était un destroyer de classe Laforey lancé le 30 octobre 1913, construit sous le nom de HMS Picton par William Beardmore mais renommé avant d'être lancé en 1913. Il fut vendu en mars 1922.

          HMS Lochinvar

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. G06, F42, F52
          • Constructeur. William Beardmore
          • Commandé. 1914
          • Posé. 1915
          • Lancé. 09/10/1915
          • Commandé. 1915
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille le 25/11/1921

          Le HMS Lochinvar était un destroyer de classe Laforey construit sous le nom de HMS Malice, mais renommé avant d'être lancé par William Beardmore le 9 octobre 1915. achèvement. Il est vendu pour démembrement le 25 novembre 1921.

          HMS Lookout

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H24, H62
          • Constructeur. Épineux
          • Commandé. 1913
          • Posé. 1914
          • Lancé. 27/04/1914
          • Commandé. 1914
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille le 24/08/1922

          Le HMS Lookout était un destroyer de classe L lancé le 27 avril 1914 par Thornycroft. Elle est vendue le 24 août 1922.

          HMS Louis

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H07
          • Constructeur. Fairfield
          • Commandé. 1912
          • Posé. 1913
          • Lancé. 11/11/1913
          • Commandé. 1914
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Naufragé le 31/10/1915

          Le HMS Louis était un destroyer de classe Laforey de la Royal Navy, construit sous le nom de HMS Talisman, mais renommé le 30 septembre 1913 avant d'être lancé. Construit par Fairfield Shipbuilding and Engineering Company, Govan (Yard No 491) et lancé le 30 décembre 1913, il fit naufrage dans la baie de Suvla le 31 octobre 1915 pendant la campagne des Dardanelles.

          HMS Loyal

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H80, H63
          • Constructeur. Denny
          • Commandé. 1912
          • Posé. 1913
          • Lancé. 11/11/1913
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille 1921

          Le HMS Loyal était un destroyer de classe Laforey lancé le 11 novembre 1913 par William Denny and Brothers. Lancé avant la Première Guerre mondiale, il est rattaché à la Harwich Force et sert en mer du Nord. Loyal a participé à plusieurs combats, dont la bataille de Texel. Loyal a été vendu à la ferraille en 1921.

          HMS Lucifer

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H22, H64
          • Constructeur. Palmiers
          • Commandé. 1912
          • Posé. 1913
          • Lancé. 29/12/1913
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Vendu en 1921

          Le HMS Lucifer était un destroyer de classe Laforey, construit par Palmers et lancé le 29 octobre 1913. Vendu en 1921

          HMS Lurcher

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Achéron
          • Fanion. H01, H65
          • Constructeur. Achillée
          • Commandé. 1910-11
          • Lancé. 29/12/1913
          • Commandé. 1914
          • La vitesse. 35 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille le 09/06/1922

          Le HMS Lurcher était un destroyer de classe Acheron modifié construit par Yarrow and Company et lancé le 1er janvier 1912. Au début de la Première Guerre mondiale, Lurcher et Firedrake ont été affectés à la huitième flottille de sous-marins sous le commandement du commodore Keyes, et étaient basés à Quai Parkston, Harwich. Les deux navires étaient employés à escorter, remorquer et s'entraîner avec les sous-marins de leur flottille. Lors de la bataille de Helgoland Bight, on craignait à tort de perdre le Lurcher après être allé si loin dans l'Ems à la recherche de l'ennemi. Plus tard, elle s'est précipitée pour sauver 220 survivants de Mayence. Lurcher a survécu à la guerre et a été vendu à J Cashmore de Newport pour rupture le 9 juin 1921.

          HMS Lydiard

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H08, H66
          • Constructeur.Fairfield
          • Posé. 1913
          • Lancé. 26/02/1914
          • Commandé. 1914
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille 1921

          Le HMS Lydiard était un destroyer lance-torpilles de la classe Laforey de la Royal Navy. Elle a été commandée sous le nom de Waverley de la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company dans le cadre du programme 1912-1913, mais a été rebaptisée Lydiard avant d'être lancée le 26 février 1914. Elle a servi pendant la Première Guerre mondiale avec la 3e flottille de destroyers et a combattu à la bataille. de Helgoland Bight en 1914, où il a torpillé le croiseur léger allemand SMS Mainz. Il a également participé à la bataille du Jutland en 1916, où il a fait partie de la 9e flottille de destroyers, aux côtés des destroyers de classe Laforey Liberty, Landrail et Laurel, soutenant les croiseurs de bataille de l'amiral Beatty. Elle a été transférée aux fonctions d'escorte après 1917 et vendue pour démolition en novembre 1921.

          HMS Lysandre

          • Taper. Destructeur
          • Classer. Laforey
          • Fanion. H93, H68
          • Constructeur. Chasseur de cygne
          • Commandé. 1912
          • Posé. 1912
          • Lancé. 18/02/1913
          • Commandé. 1913
          • La vitesse. 29 nœuds
          • Sort. Vendu en 1922

          Le HMS Lysander était un destroyer de classe Laforey lancé par Swan Hunter le 8 décembre 1913 sous le nom de HMS Ulysse mais renommé quelques semaines plus tard, il fut vendu en 1922.

          HMS Ménade

          • Taper. Destructeur
          • Classer. M
          • Fanion. HA7, G26, G27, GA8
          • Constructeur. Denny
          • Commandé. 1914
          • Posé. 1914
          • Lancé. 08/10/1915
          • Commandé. 1915
          • La vitesse. 35 nœuds
          • Sort. Mis à la ferraille 1921

          Le HMS Maenad était un destroyer de classe M construit par Denny et lancé le 10 août 1915. Maenad était l'un des trois premiers destroyers de la douzième flottille de destroyers lors de sa formation en novembre 1915. Il a opéré avec le douzième à la bataille du Jutland. Maenad a été réduit au C. & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

          Mameluck

            • Taper. Destructeur
            • Classer. Spahi
            • Fanion.
            • Constructeur. Ateliers & Chantiers de la Loire
            • Commandé. 1906
            • Posé. 1907
            • Lancé. 10/03/1909
            • Commandé. 1909
            • La vitesse. 28 nœuds
            • Sort. Mis à la ferraille 1928

            Le Mameluck était un destroyer de classe Spahi de la marine française. Chargé de tâches d'escorte en Méditerranée Mameluck affecté au 1er escadron en juin 1911, et un an plus tard, il est affecté au 2e escadron de destroyers, de la 1re flotte. En mars 1913, il est affecté aux patrouilles de l'escadron de torpilles et au soutien des sous-marins dans l'Adriatique. En 1916, il escorte les sous-marins Faraday et Le Verrier jusqu'à Milo.

            Le 14 décembre 1917, avec le Lansquenet, il coula le sous-marin allemand UC-38 au large du cap Ducato en mer Ionienne après que le sous-marin eut torpillé et coulé le croiseur léger Châteaurenault

            HMS Manly

            • Taper. Destructeur
            • Classer. Miranda
            • Fanion. H0A, H69, D20
            • Constructeur. Achillée
            • Commandé. 1913
            • Posé. 1914
            • Lancé. 10/12/1914
            • Commandé. 1915
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Vendu en 1921

            Le HMS Manly était un destroyer de classe M construit par Yarrow et lancé le 12 octobre 1914 et vendu en 1921.

            HMS Mansfield

            • Taper. Destructeur
            • Classer. Miranda
            • Fanion. H1A, H70, D37
            • Constructeur. Aubépine Leslie
            • Commandé. 1913
            • Posé. 1914
            • Lancé. 03/12/1914
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Vendu en 1921

            Le HMS Mansfield était un destroyer de classe M. Construit par Hawthorn Leslie, posé le 09 juillet 1913 et lancé le 3 décembre 1914 et achevé en avril 1915. Il fut vendu le 26 octobre 1921.

            HMS Marmion

            • Taper. Destructeur
            • Classer. Lune
            • Fanion. HC2, G04
            • Constructeur. Chasseur de cygne
            • Commandé. 1914
            • Posé. 1915
            • Lancé. 28/08/1915
            • Commandé. 1915
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Coulé le 21/10/1917

            Le HMS Marmion était un destroyer de classe Amirauté M lancé le 28 août 1915 à Swan Hunter's Yard. Marmion a fait partie de la onzième flottille de destroyers depuis sa création en septembre 1915. Cependant, elle et Musketeer ont raté leur participation à la bataille du Jutland. Le Marmion a été accidentellement percuté par Tirade le 21 octobre 1917 alors qu'ils escortaient un convoi à travers la mer du Nord. Le Tirade a subi peu de dégâts, mais le Marmion a sombré après que les tentatives pour le prendre en remorque aient échoué.

            HMS Marvel

            • Taper. Destructeur
            • Classer. M
            • Fanion. G20, G29, GA3
            • Constructeur. Denny
            • Commandé. 1914
            • Posé. 1915
            • Lancé. 10/07/1915
            • Commandé. 1915
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Mis à la ferraille 1919

            Le HMS Marvel était un destroyer de classe M construit par Denny et lancé le 7 octobre 1915. Marvel a rejoint la douzième flottille de destroyers en janvier 1916 et a opéré avec elle lors de la bataille du Jutland. Elle a été réduite au C. & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

            HMS Mastiff

            • Taper. Destructeur
            • Classer. Miranda
            • Fanion. H3A, H72, D66
            • Constructeur. Épineux
            • Commandé. 1913
            • Posé. 1914
            • Lancé. 09/05/2014
            • Commandé. 1914
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

            Le HMS Mastiff était un destroyer de classe M lancé le 5 septembre 1914 par Thornycroft. En décembre 1914, le Mastiff était l'une des trois classes M affectées à la première flottille de destroyers. En janvier 1915, il est transféré à la troisième flottille de destroyers. En mars 1915, il rejoignit la dixième flottille de destroyers, qui faisait partie de la Harwich Striking Force. En janvier 1916, le Mastiff est affecté à un service temporaire avec la onzième flottille de sous-marins soutenant la Grande Flotte, avant de reprendre du service avec la dixième flottille de destroyers à Harwich. Le HMS Mastiff fut désarmé à la fin de la guerre et vendu à la ferraille le 9 mai 1921 après six ans et demi de service.

            HMS Inégalable

            • Taper. Destructeur
            • Classer. M
            • Fanion. H4A. H73, D47
            • Constructeur. Chasseur de cygne
            • Commandé. 1913
            • Posé. 1914
            • Lancé. 05/10/1914
            • Commandé. 1914
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Mis à la ferraille 1971

            Le HMS Matchless était un destroyer de classe M lancé le 5 octobre 1914 par Swan Hunter. Elle a servi deux commissions avec la Royal Navy : de février 1942 à août 1944 et d'août 1944 à avril 1946. Elle a ensuite été détenue en réserve jusqu'en août 1957 et finalement vendue à la marine turque, qui l'a rebaptisée TCG Kılıç Ali Paşa. Il a été rayé de la liste de la marine turque et mis au rebut en 1971.

            HMS Médéa

            • Taper. Destructeur
            • Classer. M
            • Fanion. H9C, H74
            • Constructeur. Fairfield
            • Posé. 1914
            • Lancé. 30/01/1915
            • La vitesse. 35 nœuds
            • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

            Le HMS Medea a été construit sous le nom de Kriti, Yard No 429 par John Brown à Clydebank pour la marine grecque le 6 avril 1914, il a été acheté par l'Amirauté en août 1914. Medea a été lancé le 30 janvier 1915. Propulsé par 3 turbines Brown-Curtis avec 3 chaudières à mazout Yarrow fournissant 25 000 shp donnant 32 nœuds. Commandé le 22 juin 1915, il rejoint la 10 flottille de destroyers à Harwich. Entre 1916 et 1918, il a servi avec la 10e flottille de sous-marins, basée à Southbank on the Tees. Medea a été vendu le 9 mai 1921 à Ward, Milford Haven et a été démantelé en 1922.

            HMS Méduse

              • Taper. Destructeur
              • Classer. M
              • Fanion. H90
              • Constructeur. John Brown
              • Commandé. 1914
              • Posé. 1914
              • Lancé. 27/03/1915
              • Commandé. 1915
              • La vitesse. 35 nœuds
              • Sort. Coulé le 25/03/1916

              Le HMS Medusa était un destroyer de classe Medea, construit par John Brown sur la Clyde, lancé le 27 mars 1915 et mis en service en juillet 1915. Le Medusa a coulé le 25 mars 1916 à la suite d'une collision avec le destroyer HMS Laverock au large de la côte du Schleswig.

              HMS Mélampus

              • Taper. Destructeur
              • Classer. M
              • Fanion. H44, H75
              • Constructeur. Fairfield
              • Commandé. 1913
              • Posé. 1914
              • Lancé. 16/12/1914
              • Commandé. 1915
              • La vitesse. 32 nœuds
              • Sort. Mis à la ferraille le 22/09/1921

              Le HMS Melampus était un destroyer de classe Medea conçu pour la marine grecque par la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company, Govan. Il a été lancé le 16 décembre 1914 et achevé pour servir dans la Royal Navy sous le nom de HMS Melampus le 29 juin 1915. En 1917, il a accidentellement percuté et coulé le sous-marin de classe C C16. Elle a été vendue pour rupture le 22 septembre 1921.

              HMS Melpomène

              • Taper. Destructeur
              • Classer. M
              • Fanion. H09, H76, H50
              • Constructeur. John Brown
              • Commandé. 1914
              • Posé. 1914
              • Lancé. 01/01/1915
              • Commandé. 1915
              • La vitesse. 35 nœuds
              • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

              Le HMS Melpomene était un destroyer de classe Medea, construit pour la marine grecque sous le nom de Samos. Lancé le 1er janvier 1915 par John Brown & Company, il est démoli le 9 mai 1921.

              HMS Menace

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. H7C, G28, G30, G6A
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1914
                • Lancé. 11/09/1914
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 35 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Menace était un destroyer de classe M construit par Swan Hunter le 9 novembre 1914. Menace a rejoint la douzième flottille de destroyers en avril 1916 et a opéré avec elle lors de la bataille du Jutland. Elle est réduite au C. & M. Party au Nore le 3 décembre 1919. Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

                Mentor HMS

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. H6A, H77, D54
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1914
                • Lancé. 21/08/1914
                • Commandé. 1914
                • La vitesse. 35 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

                Le HMS Mentor était un destroyer de classe Hawthorn M lancé le 21 août 1914 par Hawthorn Leslie. Elle a servi sur le premier raid d'Ostende et la bataille de Dogger Bank (1915) dont elle a été démantelée en 1921.

                HMS Météore

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. H7A, H78, D84
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1913
                • Posé. 05/08/1913
                • Lancé. 24/07/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 35 nœuds
                • Sort. 09/05/1921

                Le HMS Meteor était un destroyer de classe M construit par Thornycroft & Company, Southampton et a été lancé le 24 juillet 1914. Le HMS Meteor a été largement utilisé tout au long de la Première Guerre mondiale. Elle a maintenu des opérations continues tant comme escorte de convoi que dans la protection du port. A servi dans la Harwich Force 1914-1917 dans le cadre de la 20 e flottille. Il a été converti en poseur de mines en 1917 et finalement vendu pour être mis au rebut en mai 1921.

                HMS Michel

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HC5, G07, HA1
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 19/05/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 35 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Michael était un destroyer de classe M lancé par Thornycroft le 19 mai 1915. Il a combattu à la bataille du Jutland, faisant de la flotte de combat l'un des 14 destroyers de classe “M” de la onzième flottille de destroyers. Réduit à C. & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : Harwich 3 ème flottille de destroyers à partir de 1918.

                HMS Minos

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. H9A, H81
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1914
                • Lancé. 06/08/1914
                • Commandé. 1914
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1920

                Le HMS Minos était un destroyer de classe Miranda construit par Yarrow et lancé le 6 août 1914. Il fut affecté à la première flottille de destroyers, mais ils passèrent à la troisième flottille de destroyers en janvier, puis à la dixième flottille de destroyers en mars 1915.

                Minos a été vendu à Ward, Hayle pour rupture en 1920.

                HMS Miranda

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HA0, H83, D24
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1914
                • Lancé. 27/05/1914
                • Commandé. 1914
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1921

                Le HMS Miranda était un destroyer de classe Miranda construit par Yarrow et lancé le 27 mai 1914. En septembre 1914, le Miranda fut sélectionné pour rejoindre la troisième flottille de destroyers en tant que chef de demi-flottille et être équipé d'un ensemble Mark II W/T, plus long mât, jeu de drapeaux n ° 2 et deux caractéristiques de signal supplémentaires. Lors de la bataille de Dogger Bank le 24 janvier 1915, Miranda a tiré une torpille à 11h00 à partir de 5 500 mètres avec une cible de 135R et 20 nœuds, assurant un coup sous le pont de sa cible.

                Miranda a été payé le 19 novembre 1919.

                HMS Moorsom

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HA2, H84, D27
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1913
                • Lancé. 20/12/1914
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu en 1921

                Le HMS Moorsom était un destroyer de classe Miranda lancé le 20 décembre 1914. Lors de la bataille du Jutland, le Moorsom a été l'un des six destroyers de la Harwich Force blindant le deuxième escadron de croiseurs de bataille. À un moment donné en 1918, une torpille a été tirée alors que le tube était dirigé vers l'intérieur, à Harbour. Moorsom a été vendu en 1921.

                HMS Morris

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HA3, H85, D35
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1914
                • Lancé. 19/11/1914
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu en 1921

                Le HMS Morris était un destroyer de classe Miranda lancé le 19 novembre 1914 par Hawthorn Leslies. Elle a combattu à la bataille du Jutland avec la dixième flottille de destroyers sous le commandement du lieutenant-commandant Edward S. Graham, l'un des six destroyers de la Harwich Force blindant le deuxième escadron de croiseurs de bataille. Elle a combattu à l'action du 23 juillet 1916, une action de nuit en cours d'exécution où elle a poursuivi une force supérieure de destroyers allemands. Elle a été vendue en 1921.

                HMS Munster

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. H8C, G33, G7A
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 24/11/1915
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Munster était un destroyer de classe M construit par Thornycroft et lancé le 24 novembre 1915. Munster rejoignit la douzième flottille de destroyers en février 1916 et opéra avec elle lors de la bataille du Jutland. Il fut réduit au C. & M. Party à Portsmouth le 17 octobre 1919. Historique : 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

                HMS Murray

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HA4, H86, D33
                • Constructeur. Palmer
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1913
                • Lancé. 06/08/1913
                • Commandé. 1913
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu en 1921

                Le HMS Murray était un destroyer de classe Amirauté M lancé le 6 août 1913 par Palmers. Murray a servi dans la Harwich Force entre 1914 et 1917 et a été vendu en mai 1921.

                HMS Myngs

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. HA5, H87, D41
                • Constructeur. Palmer
                • Commandé. 1913
                • Posé. 1914
                • Lancé. 24/09/1914
                • Commandé. 1914
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu en 1921

                Le HMS Myngs était un destroyer de classe Miranda construit par Palmer et lancé le 24 septembre 1914. Histoire Harwich Force 1914-1917 et vendu le 9 mai 1921.

                HMS Napier

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. GA0
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1914
                • Lancé. 27/01/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Napier était un destroyer de classe M construit par John Brown et lancé le 27 janvier 1915 .Napier a rejoint la douzième flottille de destroyers en février 1916, mais elle a raté sa formation à la bataille du Jutland, elle a été réduite à C . & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : Harwich 3 ème flottille de destroyers de 1918.

                HMS Nessus

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G00.G37, G36, G5a
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1914
                • Lancé. 24/08/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 25,5 nœuds
                • Sort. Coulé le 09/08/18

                Le HMS Nessus était un destroyer de classe M lancé à Swan Hunter le 24 août 1915, le Nessus était l'un des trois premiers destroyers de la douzième flottille de destroyers lors de sa formation en novembre,

                Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flottille de 1918.

                HMS Nemrod

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Buteur
                • Fanion. H5a, H90
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 04/12/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu en 1926

                Le HMS Nimrod était un destroyer leader de la classe Marksman (également connu sous le nom de classe Lightfoot) lancé le 12 avril 1915 et vendu en 1926. Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

                Lors de la mise en service, Nimrod a rejoint la 10e flottille de destroyers, qui faisait partie de la Harwich Force en tant que deuxième chef.

                En mars 1919, Nemrod a été répertorié comme un appel d'offres pour le navire de dépôt Woolwich, et en juin de cette année-là, elle était en réserve à Portsmouth. Il est vendu à la ferraille à la Alloa Ship Breaking Company de Rosyth le 5 décembre 1926.

                HMS Noble

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G02, G38. G37, G9a
                • Constructeur. Alexandre Étienne
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 25/11/1915
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Noble était un destroyer de classe M construit par Alexander Stephen et lancé le 25 novembre 1915. Noble rejoignit la douzième flottille de destroyers en février 1916 et opéra avec elle lors de la bataille du Jutland. Elle a été réduite au C. & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : Harwich 3 rd Destroyer Flotilla de 1918.

                HMS Nontel

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G12, G39, G38, G15
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 08/12/1915
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Nonsuch a été construit par Palmers et lancé le 8 décembre 1915. Nonsuch a rejoint la douzième flottille de destroyers en mars 1916 et a opéré avec elle lors de la bataille du Jutland. Elle a été réduite au C. & M. Party à Devonport le 15 octobre 1919. Histoire : 3 e flottille de destroyers à Harwich à partir de 1918.

                HMS North Star

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G16, F45, F53
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1916
                • Lancé. 11/09/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Coulé le 23/04/1918

                Le HMS North Star était un destroyer de classe M construit par Palmers et lancé le 9 novembre 1916 et a coulé le 23 avril 1918.

                HMS Nugent

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G17, F47, F54, D58
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1916
                • Lancé. 23/01/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu le 05/09/1921

                Le HMS Nugent était un destroyer de classe M construit par Palmers et lancé le 23 janvier 1917 et vendu le 9 mai 1921.

                HMS Assaut

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G22, G41, G40, G8A
                • Constructeur. Fairfield
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 04/12/1915
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu le 17/10/1919

                Le HMS Onslaught était un destroyer de classe M construit par Fairfield Shipbuilding et lancé le 4 décembre 1915. L'Onslaught a rejoint la douzième flottille de destroyers en février 1916 et a opéré avec elle lors de la bataille du Jutland. En mai 1918, il est transféré à la troisième flottille de destroyers, étant alors l'un des deux destroyers. Elle fut réduite au C. & M. Party à Portsmouth le 17 octobre 1919.

                HMS Oriole

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G44, F16, D1A, D06
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 31/07/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Vendu le 05/09/1921

                Le HMS Oriole était un destroyer de classe M lancé par Palmers le 31 juillet 1916 et vendu le 9 mai 1921.

                HMS Pétard

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion.G66, F20, F32, G29, GA7
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1915
                • Posé. 05/07/1915
                • Lancé. 24/03/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

                Le HMS Petard était un destroyer de classe Amirauté M construit par Denny et lancé le 24 mars 1916.,Pendant la bataille du Jutland, Petard était l'un des dix destroyers de la 13e flottille de destroyers affectés à l'écran du 1er escadron de croiseurs de combat, suivant l'exemple de la lumière croiseur HMS Champion. Le premier engagement de la bataille était entre une force britannique de six croiseurs de bataille et quatre cuirassés et navires plus légers commandés par l'amiral Beatty et un escadron allemand de cinq croiseurs de bataille plus des navires d'accompagnement commandés par l'amiral Hipper.

                À 16h15 le 31 mai 1916, les flottes adverses envoyèrent leurs destroyers pour lancer une attaque à la torpille sur la ligne adverse. Petard était l'un des huit destroyers de la 13e flottille à répondre, avec trois destroyers d'autres formations. Les destroyers adverses se sont livrés à une fusillade dans l'espoir d'émousser l'attaque de torpilles de l'ennemi tout en s'efforçant de livrer la leur. Petard a tiré une torpille à grande vitesse sur un groupe de quatre destroyers allemands, atteignant peut-être un coup d'environ 3 000 mètres de portée, et une seconde à une vitesse plus lente contre les croiseurs de bataille allemands d'une portée d'environ 9 000 mètres. Petard vire alors à peu près parallèle aux croiseurs de bataille allemands mais légèrement convergents, de manière à devancer la colonne avant de se tourner à nouveau vers l'ennemi pour tirer les deux torpilles restantes. Petard a signalé que ses torpilles doivent avoir traversé la ligne ennemie, mais n'a pas réclamé un coup.

                Faisant demi-tour vers les navires britanniques, Petard dépassa le HMS Nestor, qui revenait également mais à vitesse réduite en raison des avaries. Il est maintenant devenu évident que d'autres navires allemands approchaient, ce qui s'est avéré être la principale flotte allemande de haute mer. En continuant, Petard s'est approché d'une marée noire où le HMS Laurel ramassait des survivants du croiseur de bataille HMS Queen Mary, coulé par des tirs allemands, et a ramassé un homme. Environ 20 survivants au total ont été sauvés de l'équipage de 1000 hommes. Petard est ensuite retourné à sa station à la tête de la ligne des croiseurs de bataille. elle a été vendue pour rupture le 9 mai 1921.

                HMS Pluvier

                • Taper. Destructeur
                • Classer. M
                • Fanion. G66, F20, F32, G29, GA7
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 24/03/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 37 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

                Le HMS Plover était un destroyer de classe Moon lancé par Hawthorn Leslie le 3 mars 1916. Vendu pour démolition le 9 mai 1921.

                HMS Radiant

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F59, F56
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 25/11/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1957

                Le HMS Radiant était un destroyer de classe R construit par Thornycroft et le 25 novembre 1916, il fut revendu à Thornycroft le 21 juin 1920, qui le revendit ensuite à la marine thaïlandaise en septembre 1920. Il fut rebaptisé Phra Ruang et fut le dernier des la classe R pour survivre et a finalement été abandonnée en 1957.

                HMS Redgauntlet

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F58, F51, F97
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 23/11/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 13/07/1926

                Le HMS Redgauntlet était un destroyer de classe R qui a été lancé le 23 novembre 1916 par William Denny & Brothers Dumbarton et vendu pour casse en juillet 1926.

                HMS Redoute

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F56, F57, H68
                • Constructeur. Doxford
                • Commandé. 1915
                • Lancé. 28/10/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 13/07/1926

                Le HMS Redoubt était un destroyer de classe R construit par William Doxford & Sons, Sunderland et lancé le 28 octobre 1916 et vendu pour démolition le 13 juillet 1926.

                HMS Retriever

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F64, F58
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 15/01/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 26/07/1927

                Le HMS Retriever était un destroyer de classe R lancé le 15 janvier 1917 par Yarrow Shipbuilders John I. Thornycroft & Company et mis au rebut le 26 juillet 1927.

                HMS Satyre

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F51, F59, G52
                • Constructeur. Alexandre Étienne
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 13/04/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 16/12/1926

                Le HMS Satyr a été construit par Alexander Stephen and Sons, à Linthouse (Glasgow), a été lancé le 13 avril 1917 et lors de ses essais a atteint une moyenne de près de 36 nœuds dans des vents de force 6. Le « Sceptre » a combattu dans le cadre de la force de l'amiral David Beatty, principalement utilisé pour l'escorte de convois et les patrouilles dans la mer du Nord et l'Atlantique, le titre suggérant ici qu'elle faisait partie de la force de Tyrwhitt à Harwich : son numéro de pendentif ( comme illustré ici) n'était un F60 que de janvier 1918 à octobre 1919. le 17 juillet 1917, il abattit un Zeppelin et, plus tard dans l'année, coula un chalutier allemand armé. Elle a été vendue pour rupture en 1926.

                HMS Scott

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V&W
                • Fanion. F98
                • Constructeur. Cammel Laird
                • Commandé. 1916
                • Lancé. 18/10/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36,5 nœuds
                • Sort. Coulé le 15/08/1918

                Le HMS Scott était un destroyer de type Amirauté. Il a été lancé en 1917 et coulé en 1918 par un sous-marin allemand. Le HMS Scott était le premier d'une nouvelle classe de destroyer leader construit pour être le leader de flottille des destroyers de classe V et W. Elle a été commandée pendant la Première Guerre mondiale en 1916, et la classe porterait officieusement son nom. Le navire lui-même a été le premier à porter le nom de Scott et a été nommé d'après Sir Walter Scott, 1er baronnet.

                Scott a été lancé le 18 octobre 1917 le 15 août 1918, cependant, il a été coulé au large des côtes néerlandaises - moins d'un an après son entrée en service. La cause de son naufrage n'est pas claire, on suppose qu'un sous-marin allemand l'a torpillé et coulé, mais il est également possible qu'il ait heurté une mine. Quelle qu'en soit la cause, le sous-marin allemand UC-17 – qui patrouillait et exploitait la zone – est généralement crédité de son naufrage.

                HMS Setter

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. G98, F55
                • Constructeur. J.S. blanche
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 18/08/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 17/05/1917

                Le HMS Setter était un destroyer de classe R lancé le 18 août 1916 par JS White, alors qu'il servait dans la dixième flottille de destroyers ou la Harwich Force, il fut perdu dans une collision avec le HMS Sylph au large de Harwich le 17 mai 1917.

                HMS Shakespeare

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Shakespeare
                • Fanion. F89
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé. 1916
                • Fixé.02/10/1916
                • Lancé. 07/07/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 33 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/02/1936

                Le HMS Shakespeare a été mis à l'eau le 2 octobre 1916, lancé le 7 juillet 1917 et achevé le 10 octobre 1917. Gravement endommagé par le mien en juin 1918, vendu pour démolition et remis le 2 septembre 1936.

                Tireur d'élite HMS

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F48, F61
                • Constructeur. William Beardmore
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 27/02/1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 29/04/1927

                Le HMS Sharpshooter était un destroyer de classe R construit par William Beardmore & Company Dalmuir, lancé le mardi 27 février 1917. Il a été réduit au rang de réserve à Portsmouth le 5 mars 1919.

                HMS Simoom

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F57
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 30/10/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 23/01/1917

                Le HMS Simoom était un destroyer de classe R lancé par John Brown le 30 octobre 1916. Torpillé le 23/1/17.

                Matelot de 2e classe Charles Edward Gurney (J2424) DDN 10/06/1891

                Ancien garçon de courses, Charles Edward Gurney a servi dans la marine pendant 12 ans, d'abord en tant que « garçon ». Son premier navire était le HMS Ganges à Harwich. en juin 1910, il était matelot de 3e classe & en février 1911 matelot de 2e classe. Il a servi sur divers navires avant de rejoindre le HMS Simoom (également connu sous le nom de “Dido”) qui appartenait à la force Harwich, le 21 décembre 1916, sous le commandement du commandant R Y Tyrwhitt. Dans la nuit du 22 janvier 1917, le Simoom prend la mer pour intercepter une flottille allemande composée de 11 destroyers V,S & G connus pour se diriger vers Zeebrugge depuis les ports allemands. Les forces rivales ont pris contact à 02h45 le 23 janvier 1917. Dans le combat qui a suivi, le S50 a heurté une ligne de 4 destroyers britanniques dont le Simoom était le navire de tête. Il y eut un échange de salves et le S50 lança une torpille qui frappa le Simoom et fit exploser son chargeur, causant de lourdes pertes dont Charles faisait partie. Le S50 s'est alors échappé dans l'obscurité. Le destroyer “Morris” a récupéré les survivants du Simoom’s et il a ensuite été torpillé et coulé par le “Nimrod” sous les ordres du commandant Tyrwhitt’s.

                Photo et informations par Sharon Warren. Charles est commémoré au Chatham Navy Memorial à l'âge de 25 ans.

                HMS Patin

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F62, G05, F46, H39
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 01/11/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 20/07/1947

                Le HMS Skate a été construit par John Brown Clydebank et lancé le 11 janvier 1917.
                22 septembre 1940. ramasse 55 survivants du pétrolier britannique Torinia qui a été torpillé et coulé par le sous-marin allemand U 100 à 340 milles à l'ouest de Bloody Foreland.
                24 sept 1940. récupère 45 survivants du marchand britannique Scholar, torpillé et endommagé le 22 septembre 1940 par le sous-marin allemand U 100 à 340 milles à l'ouest de Bloody Foreland. Le 23 septembre 1940, le Scholar est pris en remorque par le remorqueur de sauvetage britannique HMRT Marauder. Le 24, le remorquage est abandonné et l'épave du Scholar est sabordée par le HMS Skate.
                18 juin 1941. ramasse 70 survivants du marchand britannique Norfolk qui a été torpillé et coulé par le sous-marin allemand U 552 à 150 milles au nord-ouest de Malin Head.

                HMS Habile

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F78, F62
                • Constructeur. Harland & Wolff
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 02/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 13/07/1926

                Le HMS Skilful était un destroyer de classe R construit par Harland & Wolff et lancé le 3 février 1917. Vendu pour rupture le 13 juillet 1926.

                HMS Sparrowhawk

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Acasta
                • Fanion. H61
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1911
                • Posé. 1911
                • Lancé. 10/12/1912
                • Commandé. 1912
                • La vitesse. 29 nœuds
                • Sort. Coulé le 01/06/1916

                Le HMS Sparrowhawk était un destroyer de classe Acasta. Il a été construit au chantier Wallsend de Swan, Hunter & Wigham Richardson et lancé le 12 octobre 1912. Il a rejoint la 4e flottille de destroyers à la fin. Il est coulé le 1er juin 1916 après une collision avec le HMS Broke à la bataille du Jutland. Six membres de son équipage ont été tués.

                HMS Spenser

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Shakespeare
                • Fanion. F90
                • Constructeur. Épineux
                • Posé. 1916
                • Lancé. 22/09/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 33 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 29/09/1936

                Le HMS Spenser a été mis en chantier le 9 octobre 1916, lancé le 22 septembre 1917 par Thornycroft et achevé le 12 décembre 1917. vendu pour démolition et livré le 29 septembre 1936.

                HMS Spitfire

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Acasta
                • Fanion. H41, H1a
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1911
                • Posé. 1912
                • Lancé. 23/12/1912
                • Commandé. 1913
                • La vitesse. 29 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

                Le HMS Spitfire était un destroyer de classe Acasta. Il a été lancé le 23 décembre 1912 depuis le chantier Wallsend de Swan, Hunter & Wigham Richardson et a rejoint la quatrième flottille de destroyers. Parmi les petits combats qui ont eu lieu dans la nuit du 31 mai au 1er juin 1916 pendant la bataille du Jutland, il y en avait un entre le Spitfire et le cuirassé allemand Nassau. Le Spitfire a échappé à une tentative de Nassau de l'éperonner, mais les deux navires sont néanmoins entrés en collision et le Spitfire a été gravement endommagé, le souffle des canons de Nassau démolissant une grande partie de ses ouvrages supérieurs, mais il a arraché une section de 6 m (20 pi) de l'Allemand placage latéral du navire. Les deux navires ont survécu pour retourner au port.

                Spitfire a aidé au sauvetage des survivants de l'hôpital/navire d'évacuation Rhodesia (anciennement l'Union Castle liner Galway Castle) qui a été torpillé à 160 milles au large de Fastnet par le sous-marin allemand U-82 le 12 septembre 1918. Spitfire a été vendu à Ward pour mise au rebut sur 9 mai 1921.

                HMS Springbok

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. H40
                • Constructeur. Harland & Wolfe
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 09/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 16/12/1926

                Le HMS Springbok était un destroyer de classe R lancé le vendredi 9 mars 1917 par Harland and Wolff, Govan et vendu pour démolition le 16 décembre 1926.

                HMS Starfish

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F60
                • Constructeur. Aubépine
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1915
                • Lancé. 27/09/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 21/04/1928

                Le HMS Starfish était un destroyer de classe R construit par Hawthorn Leslie et lancé le 27 septembre 1916, vendu pour démolition le 21 avril 1928.

                HMS Stork

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F66
                • Constructeur. Aubépine
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 15/11/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 10/07/1927

                Le HMS Stork était un destroyer de classe R construit par Hawthorn Leslie et lancé le 15 novembre 1916 et vendu pour casse le 7 octobre 1927 à Cashmore de Newport.

                HMS Strongbow

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. G44
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 30/09/1916
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 17/10/1917

                Le HMS Strongbow était un destroyer de classe R de l'Amirauté, lancé le 30 septembre 1916 par Yarrow Shipbuilders et coulé le 17 octobre 1917.

                HMS Esturgeon

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F49, G17, F47
                • Constructeur. Alexandre Étienne
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 01/11/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 16/12/1926

                Le HMS Sturgeon était un destroyer de classe R construit par Alexander Stephen and Sons, Linthouse, Govan et lancé le 11 janvier 1917. Il a été réduit en complément le 16 août 1920.

                HMS Surprise

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F69, F66
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1915
                • Posé. 1916
                • Lancé. 25/11/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 23/12/1917

                Le HMS Surprise a été lancé le 25 novembre 1916 par Yarrow, extrait en mer du Nord le 23 décembre 1917.

                HMS Hirondelle

                • Taper. Destructeur
                • Classer. S
                • Fanion. D14
                • Constructeur. de Scott
                • Commandé. 1917
                • Posé. 1918
                • Lancé. 01/08/1918
                • Commandé. 1918
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1936

                Le HMS Swallow était un destroyer de classe S lancé le 1er août 1918 par Scotts of Greenock. remis aux briseurs en paiement partiel du RMS Majestic en 1936, puis démoli.

                HMS Swordfish

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Espadon
                • Fanion.
                • Constructeur. Armstrong Whitworth
                • Commandé. 1893
                • Posé. 04/06/1894
                • Lancé. 27/02/1895
                • Commandé. 1896
                • La vitesse. 27 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1910

                Le HMS Swordfish était l'un des deux destroyers de classe Swordfish qui ont servi dans la Royal Navy. Il a été lancé le 27 février 1895 par Armstrong Mitchell and Co à Elswick et vendu en 1910. Swordfish était basé à Chatham en 1901, servant également à Sheerness et Portsmouth. Les deux noueurs Vingt-sept construits par Armstrong n'étaient pas populaires en service, Armstrong n'ayant pas été invité à soumissionner pour les destroyers à trente nœuds requis dans les prochains programmes de construction navale. Alors que la plupart des noueurs de 27 ont monté leur armement complet de canons de 1 × 12 livres (76 mm), de 5 canons de 6 livres et de deux tubes lance-torpilles de 18 pouces, Swordfish, en raison de problèmes de stabilité, avait tendance à ne transporter qu'un seul tube lance-torpilles. En 1905, le contre-amiral (Destroyers) déclara que le Swordfish était l'un des nombreux destroyers qui étaient « tous usés » et que « chaque shilling dépensé pour ces vieux 27-nœuds est un gaspillage d'argent”. La vitesse du navire a chuté pendant le service, avec une vitesse maximale tombant à 18 1 ⁄2 nœuds (21,3 mph 34,3 km/h) en 1909.

                Swordfish a été vendu à la ferraille à John Cashmore Ltd de Newport, au Pays de Galles, le 11 octobre 1910.

                HMS Sylphe

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. G87
                • Constructeur. Harland & Wolfe
                • Commandé. 1915
                • Lancé. 15/11/1916
                • Sort. Mis à la ferraille le 16/12/1926

                Le HMS Sylph était un destroyer de classe R construit par Harland & Wolff Ltd Govan, Yard et lancé le mercredi 15 novembre 1916. Vendu pour démolition le 16 décembre 1926, mais échoué alors qu'il était remorqué en route vers les disjoncteurs le 28 janvier 1927 et démoli à Aberavon.

                HMS Sybille

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F77
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1915
                • Lancé. 02/05/201917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 05/11/1926

                Le HMS Sybille était un destroyer de classe R posé en août 1915 et lancé le 5 février 1917. Vendu pour démolition le 5 novembre 1926.

                Tacticien HMS

                • Taper. Destructeur
                • Classer. S
                • Fanion. G54
                • Constructeur. William Beardmore
                • Commandé. 1917
                • Posé. 1918
                • Lancé. 07/08/1918
                • Commandé. 1918
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1931

                Le HMS Tactician était un destroyer de classe S construit par William Beardmore et lancé le 7 août 1918. Le Tactician fut vendu à la ferraille en 1931.

                HMS Talisman

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Talisman
                • Fanion. G08, F44, F68, G4A
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1914
                • Lancé. 15/07/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 32 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1920

                Le HMS Talisman était un destroyer de classe Talisman construit par Hawthorn & Leslie et lancé le 15 juillet 1915. Il a été réduit à un C. & M. Party au Nore le 18 mars 1920. Histoire : 3 ème flottille de destroyers à Harwich à partir de 1918.

                HMS Tarpon

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F72, F22, F79
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 10/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 08/04/1927

                Le HMS Tarpon a été construit par John Brown et lancé le 10 mars 1917. Tarpon a été affecté à la treizième flottille de destroyers. Il a subi une disparition prolongée de la Navy List d'août 1917 à mars 1918, date à laquelle il a été placé dans la nouvelle vingtième flottille de destroyers opérant à partir du Humber. Elle a été remise en service le 1er février 1920, soumission à Vernon.

                HMS Tartare

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Tribal
                • Fanion. H29,D08,D86
                • Constructeur. Épineux
                • Commandé.1905-06
                • Lancé. 25/06/1907
                • Commandé. 1907
                • La vitesse. 33 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1921

                Le HMS Tartar était un destroyer de classe Tribal de la Royal Navy lancé en 1907 et vendu en 1921. Pendant la Première Guerre mondiale, il a servi en mer du Nord et dans la Manche avec la 6e flottille de destroyers.

                HMS Télémaque

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F86, F23, F81
                • Constructeur. John Brown
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 21/04/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 26/07/1927

                Le HMS Telemachus était un destroyer de classe R construit par John Brown et lancé le 21 avril 1917. Telemachus a rejoint la treizième flottille de destroyers en juillet 1917. En mars 1918, il est allé à la vingtième flottille de destroyers, qui fait partie des forces de la côte est . Elle a été réduite à la Réserve à Devonport en février 1920.

                HMS Tempête

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F76, F72
                • Constructeur. Fairfield
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 26/01/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 28/01/1937

                Le HMS Tempest était un destroyer de classe R construit par Fairfield et lancé le 26 janvier 1917. Il fut vendu pour démolition en 1937.

                HMS Tétrarque

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F87, F74
                • Constructeur. Harland & Wolff
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 20/04/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. 28/07/1934

                Le HMS Tetrarch était un destroyer de classe R lancé le 20 avril 1917 par Harland & Wolff, Belfast. Vendu à la casse en 1934.

                HMS Termagant

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Talisman
                • Fanion. G24, F47, F73, D36
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 26/08/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 32 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1923

                Le HMS Termagant était un destroyer de classe Talisman construit par Hawthorn Leslie et lancé le 26 août 1914 et vendu à la ferraille le 25 janvier 1923.

                HMS Téviot

                • Taper. Destructeur
                • Classer. fleuve
                • Fanion. N26, D33, D88
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1901
                • Posé. 18/08/1902
                • Lancé. 11/07/1903
                • Commandé. 1904
                • La vitesse. 25,5 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 23/06/1919

                Le HMS Teviot était un destroyer de classe River de type Yarrow. Il a été déposé le 18 août 1902 au chantier naval Yarrow à Poplar et lancé le 7 novembre 1903. Après sa mise en service, il a été affecté à la flottille de destroyers de la côte est de la 1ère flotte et basé à Harwich. . En avril 1909, il est affecté à la 3e flottille de destroyers de la 1re flotte lors de sa formation à Harwich. Il est resté jusqu'à ce qu'il soit déplacé par un destroyer de classe Basilisk en mai 1912. Il a été affecté à la 5e flottille de destroyers de la 2e flotte avec un équipage de base.

                Au début de 1914, après avoir été déplacé par des destroyers de classe G, il est affecté à la 9e flottille de destroyers basée à Chatham et confiée au HMS St George. La 9e flottille était une flottille de patrouille chargée de patrouilles anti-sous-marines et de contre-minage dans la région du Firth of Forth. En septembre 1914, il est déployé à Portsmouth et à la Dover Patrol. Ici, il a fourni des patrouilles anti-sous-marines et anti-mines et a défendu le barrage de Douvres.

                En août 1915 avec la fusion des 7e et 9e flottilles, il est affecté à la 1re flottille de destroyers lorsqu'elle est redéployée à Portsmouth en novembre 1916. Elle est équipée de grenades sous-marines pour l'emploi dans les patrouilles anti-sous-marines, l'escorte de navires marchands. et défendre le barrage de Douvres. Au printemps 1917, alors que le système de convois était introduit, la 1ère flottille fut employée à des missions d'escorte de convois pour la Manche pour le reste de la guerre.

                En 1919, il est désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Le 23 juin 1919, il fut vendu à Thomas W. Ward de Sheffield pour s'être brisé à Morecombe, Lancashire.

                HMS Thisbé

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F82, F75
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 08/03/1917
                • Commandé. 1916
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 31/08/1936

                Le HMS Thisbe était un destroyer de classe R lancé par Hawthorn Leslie le 8 mars 19117, et remis pour démolition en paiement partiel pour le RMS Majestic en 1936.

                Propulseur HMS

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F74, F76
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 10/01/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1937

                Le HMS Thruster était un destroyer de classe R construit par Hawthorn Leslie et lancé le 10 janvier 1917. Vendu et arrivé pour démolition le 16 mars 1937.

                HMS Tipperary

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Faulknor
                • Fanion. H6c
                • Constructeur. J.S. Blanc
                • Posé. 1014
                • Lancé. 05/03/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 32 nœuds
                • Sort. Coulé le 01/06/1916

                Le HMS Tipperary a été lancé le 5 mars 1915, un destroyer de classe Faulknor. Commandé à l'origine par le Chili, le Tipperary a servi de deuxième chef de flottille avec la 3e flottille de destroyers de la Harwich Force, y arrivant en juin 1915. À la fin de la même année, il a pris en charge un détachement de destroyers de la 2e flottille avant d'être fait le chef de la 4e Flottille en mai 1916 - une formation qui soutenait directement la Grande Flotte. Tipperary a dirigé la 4e flottille à la bataille du Jutland. Tipperary et son escadron ont poussé à la maison des attaques de torpilles déterminées sur la ligne de bataille principale allemande alors qu'elle s'échappait à travers l'arrière de la flotte britannique pendant l'action de nuit, commençant à environ 23h20 le 31 mai 1916. La 4e flottille coula le croiseur léger allemand SMS Frauenlob, mais Tipperary et de nombreux autres destroyers britanniques furent coulés ou gravement endommagés. Ces combats se sont déroulés à si courte distance que certains escadrons de Tipperary ont pu frapper les cuirassés allemands avec leurs petits canons de 4 pouces, causant des pertes dont des officiers de commandement sur les ponts.

                Le HMS Tipperary a été coulé le 1er juin 1916 par le feu de la batterie secondaire du dreadnought allemand SMS Westfalen avec la perte de 185 mains de son équipage de 197.

                HMS Tirade

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F81, G80
                • Constructeur. de Scott
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 21/04/1917
                • Commandé. 28/06/1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 15/11/1921

                Le HMS Tirade était un destroyer de classe R modifié construit par Scott's of Greenock et lancé le 2 avril 1917. Après avoir rejoint la flotte le 21 juillet 1917, il a rejoint la quinzième flottille de destroyers pour aider à escorter les convois hors de Lough Swilly, malgré une faute mineure dans un canon de 4 pouces et un défaut de direction qui ne serait pas rectifié avant septembre. Début août, elle et le Rapid ont été chargés de rechercher le coupable du torpillage et du naufrage d'un navire. Ils ne trouvèrent que des épaves et un cheval nageur, qu'ils détruisirent. En retournant à leur convoi, un artilleur à bord de Tirade a aperçu la tourelle d'un sous-marin lointain, qui a plongé. Tirade a largué deux grenades sous-marines sans effet immédiat appréciable.

                Plus tard dans le même mois, le Tirade faisait partie des trois destroyers escortant trois pétroliers vides lorsqu'un fut torpillé au lever du soleil. Une deuxième attaque à la torpille le minuit suivant n'a pas réussi à toucher Tirade et un pétrolier restant.

                Après avoir mis douze jours à régler son problème de direction, elle s'est rendue à Scapa Flow pour travailler avec le Quinzième. Elle a perdu plusieurs torpilles dans des tirs de pratique et a commencé alors à escorter des convois atrocement lents et désordonnés de Norvège. Le 29 septembre à 14h15, Moravia l'a pointé vers l'UC 55, visible en surface et en détresse suite à un accident de plongée. Chargeant et tirant à une distance de 3 400 mètres, le troisième obus du Tirade a frappé près de la tourelle du sous-marin en fuite, et son cinquième sur le boîtier arrière sous la ligne de flottaison. Tirade s'est approché pour percuter et lâcher des grenades sous-marines sur son malheureux ennemi, et Sylvia a chargé, lui tirant vers l'avant de 12 livres. Moravia et Rowena ont tenté de s'empiler, mais la mort était Tirade’s. Elle a récupéré deux des dix-neuf Allemands sauvés de l'eau.

                Le 21 octobre 1917, Tirade a accidentellement percuté Marmion alors qu'ils dirigeaient un autre convoi. Tirade a subi peu de dégâts, mais sa victime a sombré avant qu'elle ne puisse être remorquée en lieu sûr.

                Réduit à C. & M. Party au Nore le 28 novembre 1919.

                HMS Torrent

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F67, F79
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 26/11/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 23/12/1917

                Le HMS Torrent était un destroyer de classe R construit par Swan Hunter et lancé le 26 novembre 1916. Exploité en mer du Nord le 23 décembre 1917.

                HMS Torride

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F75, F80
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 10/12/1917
                • Commandé. 1918
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Naufragé 16/03/1937

                Le HMS Torrid était un destroyer de classe R construit par Swan Hunter et lancé le 10 février 1917 sous le fanion F75.

                HMS Tornado

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F97, F78
                • Constructeur. A. Étienne
                • Commandé. 1916
                • Lancé. 04/08/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Miné le 23/12/1917

                Le HMS Tornado a été impliqué dans l'une des pires nuits pour la marine britannique, lorsque 3 destroyers ont tous été minés le 23 décembre 1917, au large des côtes néerlandaises de la mer du Nord, près de la bouée lumineuse Maas. soixante-quinze sont morts et seulement deux ont survécu.

                Tour HMS

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F98, F24
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 05/04/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 17/03/1928

                Le HMS Tower était un destroyer de classe R modifié construit par Swan Hunter et lancé le 5 avril 1917. Il faisait partie de la Grand Fleet et de la Harwich Force. Il portait le numéro de fanion F24 de janvier 1918 jusqu'à sa vente en 1928. La tour a été vendue à la ferraille le 17 mai 1928 et ensuite démolie par John Cashmore Ltd à Newport.

                HMS Tranchant

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. G96, G78
                • Constructeur. JS Blanc
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 23/12/1916
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 15/11/1928

                Le HMS Trenchant était un destroyer de classe R construit par White & Co et lancé le 23 décembre 1916, il fut démoli en novembre 1928.

                HMS Trident

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Talisman
                • Fanion. G36, F50, F81, D38
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1914
                • Posé. 1915
                • Lancé. 20/11/1915
                • Commandé. 1915
                • La vitesse. 32 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 01/03/1920

                Le HMS Trident était un destroyer de classe Shakespeare construit par Hawthorn Leslie et lancé le 20 novembre 1915. Réduit en C & M. Party le 1er mars 1920.

                HMS Tristram

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F89, F25
                • Constructeur. JS Blanc
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 24/02/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 09/05/1921

                Le HMS Tristram était un destroyer de classe R lancé le 24 février 1917 par White & co. Mis à la ferraille le 9 mai 1921.

                HMS Truculent

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F70, F82
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 24/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 29/04/1927

                Le HMS Truculent était un destroyer de classe M lancé le 24 mars 1917 par Yarrow. Réduit au complément de réserve à Portsmouth le 31 août 1920.

                HMS Turbulent

                • Taper. Destructeur
                • Classer. Talisman
                • Fanion. G42
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Posé. 1915
                • Lancé. 01/05/201916
                • Commandé. 05/12/1916
                • La vitesse. 32 nœuds
                • Sort. Coulé le 01/06/1916

                Le HMS Turbulent était un destroyer de classe Talisman construit par Hawthorn Leslie et lancé le 5 janvier 1916. Il a servi avec la 10e flottille de destroyers de la Grande Flotte une fois terminé. Il est coulé le 1er juin 1916 à la bataille du Jutland par un croiseur de bataille allemand avec la perte de 90 membres d'équipage.

                HMS Ulster

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F91, F17
                • Constructeur. William Beardmore
                • Commandé. 1916
                • Lancé. 10/10/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1928

                Le HMS Ulster était un destroyer de classe R lancé le 10 octobre 1917 par William Beardmore. L'Ulster a rejoint la treizième flottille de destroyers en novembre 1917. Il a été remis en service sur le Nore le 15 octobre 1919. Mis à la ferraille en avril 1928.

                HMS Ullswater

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F83
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 04/08/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 15/08/1918

                Le HMS Ullswater était un destroyer de classe R construit par Yarrow Shipbuilders et lancé le 4 août 1917. Torpillé par l'UC17 des Pays-Bas le 15/8/18

                HMS Ulysse

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F80, G96, G77
                • Constructeur. Doxford
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 24/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Coulé le 29/10/1918

                Le HMS Ulysses était un destroyer britannique de classe R construit par William Doxford & sons, Sunderland et lancé en 1917, il a été coulé en collision avec le s.s Ellerie dans le brouillard dans le Firth of Clyde le 29 octobre 1918.

                HMS arbitre

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F94, F26
                • Constructeur. Doxford
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 09/06/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 01/07/1930

                Le HMS Umpire était un destroyer de classe R modifié lancé le 9 juin 1917 par William Doxford & Sons, Sunderland et vendu pour démolition le 7 janvier 1930.

                HMS Ondine

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. G97, G79
                • Constructeur. Fairfield
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 22/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1928

                Le HMS Undine était un destroyer de classe R lancé le 22 mars 1917 par Fairfield Shipbuilding et vendu en 1928. Il a ensuite fait naufrage plus tard dans l'année et l'épave a été vendue pour démolition.

                HMS Oursin

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F95, F04
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 07/07/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Vendu le 01/07/1930

                Le HMS Urchin était un destroyer de classe R modifié construit par Palmers Shipbuilding and Iron Company et lancé en 1917. En août 1917, l'Urchin fut affecté à la treizième flottille de destroyers et vendu le 7 janvier 1930.

                HMS Ursa

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F10
                • Constructeur. Palmiers
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 23/07/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Vendu le 13/07/1926

                Le HMS Ursa était un destroyer de classe R modifié lancé le 23 juillet 1917 par Scott's of Greenock. Ursa a rejoint la treizième flottille de destroyers en octobre 1917. Ursa a été vendue le 13 juillet 1926.

                HMS Ursule

                • Taper. Destructeur
                • Classer. R
                • Fanion. F88
                • Constructeur. Scotts
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 02/08/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 36 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 13/07/1929

                Le HMS Ursula était un destroyer de classe R construit par Scotts of Greenock et lancé le 2 août 1917. Vendu à la ferraille en novembre 1929.

                HMS Valkyrie

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. F83, F86, F05
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 13/03/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Frappé 1936

                Le HMS Valkyrie était un chef de flottille de classe V commandé en juillet 1916 au chantier naval William Denny & Bros. Ltd dans le cadre de la 9e commande de destroyers du programme de guerre d'urgence de 1916-17. Il devait à l'origine s'appeler HMS Malcolm mais a été renommé avant d'être achevé. Valkyrie et Valorous ont été commandés à William Denny and Brothers en avril 1916, et trois autres ont été commandés à d'autres constructeurs en juillet de la même année. La quille du HMS Valkyrie a été posée le 25 mai 1916 au chantier naval Denny à Dumbarton, en Écosse. Il a été lancé le 13 mars 1917. Après sa mise en service, il a été modifié pour transporter des mines.

                Elle a expédié quatre canons Mk V QF (à tir rapide) de 4 pouces L/45 dans quatre supports de ligne centrale simples. Ceux-ci étaient disposés comme deux à l'avant et deux à l'arrière dans des positions de tir superposées. Elle portait également un canon anti-aérien QF 3 pouces 20 quintaux à l'arrière du deuxième entonnoir. À l'arrière du canon de 3 pouces, il portait quatre tubes lance-torpilles de 21 pouces montés par paires sur la ligne centrale.

                Il fut endommagé par une mine en décembre 1917. En 1918, le Valkyrie faisait partie de la 13e flottille de destroyers dirigée par le croiseur léger HMS Champion. En 1919, il est réaffecté à la 2e flottille de destroyers et reçoit le numéro de fanion D61. Elle a maintenu ce numéro de fanion jusqu'à ce qu'elle soit frappée en 1936.

                HMS Véga

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. F4a, F92, F09
                • Constructeur. Doxford
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 01/09/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 26/03/1947

                Le HMS Vega était un destroyer de classe V de la Royal Navy britannique qui a servi pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Le Vega a été commandé le 30 juin 1916 dans le cadre du 9e ordre du programme naval de 1916-1917. Elle a été posée le 11 décembre 1916 par William Doxford & Sons à Sunderland, et lancée le 1er septembre 1917. Elle a été mise en service le 14 décembre 1917.

                Vega a été affecté à la Grand Fleet ou Harwich Force et a servi au cours de la dernière année de la Première Guerre mondiale, subissant des dommages alors qu'il opérait avec la flotte en 1918. En juillet 1940, Vega est retourné au service de convoi en mer du Nord. Cela a pris fin le 11 novembre 1940, lorsqu'il a heurté une mine navale au large de Sunk Head, à Harwich, et a subi de lourds dommages. Après que l'armistice avec le Japon mit fin à la Seconde Guerre mondiale le 15 août 1945, Vega fut désarmé et placé en réserve. Il est vendu le 4 mars 1947 à Bisco pour démolition par Clayton et Davies à Dunston on Tyne et arrive au chantier Shipbreakers le 26 mars 1947.

                HMS véhément

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. F1a, F12, H2a
                • Constructeur. Denny
                • Commandé. 1916
                • Posé. 25/09/1916
                • Lancé. 06/07/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Coulé le 01/08/1918

                Le HMS Vehement était un destroyer de classe V commandé en juillet 1916. Il a été posé le 25 septembre 1916 par William Denny and Brothers à Dumbarton, en Écosse, il a été lancé le 6 juillet 1917 et a été achevé plus tard en 1917 et mis en service. Son numéro de fanion d'origine, F1A, a été changé en F12 en janvier 1918 et en H2A en juin 1918. En 1918, la 20e flottille de destroyers était engagée dans un effort britannique majeur pour poser des champs de mines dans la mer du Nord afin de fermer le Helgoland Bight au passage par Navires et sous-marins allemands. Le 31 mai 1918, le Vehement prit la mer depuis Immingham avec la flottille pour poser des mines dans la région de Dogger Bank. Dans la nuit du 4 au 5 juin 1918, la flottille s'est à nouveau déployée depuis l'estuaire de la Humber pour exploiter la même zone, portant à 330 le nombre total de mines posées lors des deux expéditions.

                La prochaine opération de mouillage de mines du HMS Vehement, le 24 juillet 1918, impliquait l'ensemble de la flottille posant 496 mines dans la mer du Nord sur 22 rangées au cours de l'opération, Vehement a détecté deux périscopes.La flottille est de nouveau sortie du Humber à 13h00 le 28 juillet 1918 et, dans la nuit du 28 au 29 juillet, a posé un champ de 416 mines en mer du Nord sur 18 rangées. Le 1er août 1918, la 20 flottille de destroyers a quitté le Humber pour poser un champ de mines dans la mer du Nord à l'extrémité maritime de l'un des canaux balayés par les Allemands à travers le champ de mines allemand dans la baie Helgoland. À 23 h 47, la force se trouvait à moins de 20 milles marins de la zone qu'elle devait exploiter lorsque Vehement a heurté une mine. tuant un officier et 47 matelots. Alors que la force manœuvrait pour nettoyer le champ de mines allemand dans lequel elle était entrée, le destroyer HMS Ariel a également heurté une mine à 00 h 10 le 2 août et, dans une répétition de ce qui était arrivé à Vehement, a subi une détonation de chargeur qui a soufflé tout le section du navire en avant du bossoir de la baleinière. L'Ariel a coulé vers 01h00, avec la perte de quatre officiers et 45 matelots, mais le Vehement est resté à flot et son équipage avait éteint tous ses incendies environ une heure après avoir heurté la mine. Il fut pris en remorque par le destroyer HMS Abdiel dans l'espoir de le sauver, mais à 04h00 le 2 août, la poupe du Vehement s'éleva dans les airs, rendant tout remorquage impossible. L'équipage survivant de Vehement a ouvert toutes ses vannes de coque pour accélérer son naufrage et son navire abandonné. Telemachus et Vanquisher ont ensuite coulé le Vehement avec des coups de feu.

                HMS Vénétie

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. F93, F14, D53
                • Constructeur. Fairfield
                • Mis en place.02/02/1917
                • Lancé. 29/10/1917
                • Commandé. 19/12/1917
                • Sort. Coulé le 19/10/1940

                Le HMS Venetia a été commandé le 30 juin 1916 dans le cadre du 9e ordre du programme naval de 1916-17. Elle a été posée le 2 février 1917 par la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company à Govan, en Écosse, et lancée le 29 octobre 1917. Elle a été achevée le 19 décembre 1917 et mise en service le même jour.

                En mai 1940, Venetia a été transféré au commandement de Nore pour les opérations liées à l'évacuation du personnel allié des Pays-Bas, de la Belgique et de la France en raison de l'offensive allemande réussie là-bas. Le 12 mai, lors de l'opération J, elle et le destroyer HMS Vivacious ont escorté le destroyer HMS Codrington alors que Codrington transportait la famille royale néerlandaise du Hook of Holland vers l'exil au Royaume-Uni.

                Après avoir passé l'été 1940 à subir des réparations, le Venetia est retourné au commandement de Nore en août 1940 et a commencé à défendre des convois et à patrouiller dans la mer du Nord et l'estuaire de la Tamise en septembre 1940. Le 19 octobre 1940, il a heurté une mine au large de Knob Buoy dans la Tamise. Estuaire à 12 milles marins au nord-est de Margate, Kent.

                HMS Verdun

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. D93, L93
                • Constructeur. Aubépine
                • Commandé. 1916-1917
                • Posé. 13/01/1917
                • Lancé. 21/08/1917
                • Commandé. 11/03/1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1946

                Le HMS Verdun était un destroyer de classe Amirauté V de la Royal Navy qui a servi pendant les Première et Seconde Guerres mondiales. Lancé le 21 août 1917 au chantier naval Hawthorn Leslie à Hebburn sur Tyneside, il s'achève en novembre de la même année. Elle a servi dans la Grand Fleet et la Harwich Force.

                Verdun est entré en réserve à Rosyth dans le cadre de la 9e flottille de destroyers jusqu'en septembre 1939, date à laquelle il a été sélectionné pour être converti en escorte antiaérienne au chantier naval de Chatham. Elle a opéré comme escorte de convoi hors de Rosyth et dans la mer du Nord, étant endommagée par une bombe le 1er novembre 1940 qui a tué 11 hommes, dont son capitaine. Elle a été réparée à Harwich et a passé le reste de la guerre à escorter des convois le long de la côte est. En novembre 1941, elle était en action soutenue contre une attaque de bateaux électriques allemands, trois navires marchands britanniques ont été coulés lors de l'engagement.

                Le HMS Verdun a été mis en réserve après le jour de la victoire, puis vendu pour être mis au rebut à Granton, Édimbourg en avril 1946.

                HMS Vesper

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. D55, F39
                • Constructeur. Stephens
                • Commandé. 30/06/1916
                • Posé. 07/12/1916
                • Lancé. 15/12/1917
                • Commandé. 20/02/1918
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 04/07/1947

                Le HMS Vesper était un destroyer de classe V qui a servi pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Vesper a été commandé le 30 juin 1916 dans le cadre du 9e ordre du programme naval de 1916-17. Elle a été posée le 7 décembre 1916 par Stephen’s de Govan, Glasgow, et lancée le 15 décembre 1917. Elle a été achevée le 20 février 1918.

                Le Vesper a été remis en service en 1939. Après l'entrée du Royaume-Uni dans la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939, il a été affecté à la défense des convois et aux patrouilles dans les approches sud-ouest jusqu'en décembre 1939.

                En mai 1940, le Vesper est déployé avec la 19e flottille de destroyers à Harwich, et affecté au soutien de l'évacuation des troupes de France. Le 10 mai 1940, il a transporté une équipe de démolition à IJmuiden aux Pays-Bas dans le cadre de l'opération XD pour y détruire des réservoirs de pétrole afin d'empêcher leur capture par l'avancée des forces de l'armée allemande, et le 14 mai 1940, il a participé à l'opération Ordnance, l'évacuation des forces de la Crochet de Hollande. En juin 1940, déployé avec sa flottille de destroyers à Douvres et a fourni un appui-feu au Corps expéditionnaire britannique en retraite au Tréport, en France.

                Après la capitulation de l'Allemagne, le Vesper ne s'est pas déployé de manière opérationnelle, et il a rapidement été désarmé et placé en réserve, n'étant plus inclus sur la liste active de la Royal Navy en juillet 1945. Il est vendu à Bisco le 7 mars 1947 pour démolition par T. W. Ward et arrive au chantier Shipbreakers en mars 1948.

                HMS Violent

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. F95, D57
                • Constructeur. Chasseur de cygne
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 01/09/1917
                • Commandé. 1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 03/08/1937

                Le HMS Violent était un destroyer de classe V de la Royal Navy britannique qui a servi pendant la Première Guerre mondiale et a été mis en service de 1917 à 1937. Le Violent a été commandé en juillet 1916. Il a été posé par Swan Hunter à Wallsend, Tyne and Wear , en novembre 1916 et lancé le 1er septembre 1917. Il a été achevé en novembre 1917.

                Violent a été affecté à la Grand Fleet ou Harwich Force pour le reste de la Première Guerre mondiale. Le 19 juillet 1918, elle a participé à la première attaque de l'histoire par des avions lancés depuis le pont d'envol d'un porte-avions, alors qu'elle opérait dans le Nord. Mer à l'appui d'une frappe de la Royal Air Force Sopwith 2F.1 Camel fighters du porte-avions HMS Furious contre les hangars de dirigeables Zeppelin de la marine impériale allemande à Tondern, en Allemagne, dans ce qui est devenu le raid de Tondern. De retour de la grève, le pilote de Camel, le capitaine William F. Dickson, qui avait décidé qu'il ne serait pas en mesure de retourner à Furious, a aperçu le Violent - le premier navire de guerre britannique qu'il a rencontré lors de son vol de retour - et l'a encerclé avant de laisser tomber son avion dans la mer. . Violent l'a récupéré et il est devenu maréchal de la Royal Air Force, chef d'état-major de la Force aérienne et chef d'état-major de la Défense.

                Après la Première Guerre mondiale, le Royaume-Uni a reçu le paquebot SS Bismarck d'Allemagne en 1920 en réparation de guerre, et il a été vendu à la White Star Line, plus tard la Cunard White Star Line, dans laquelle il a servi comme RMS Majestic. En 1936, Cunard White Star a retiré Majestic et l'a vendue à Thomas W. Ward pour mise au rebut, mais en raison des exigences légales imposées en vertu de l'accord transférant Majestic au Royaume-Uni en tant que prix de guerre, le gouvernement britannique a plutôt pris le contrôle de Majestic et lui a attribué à la Royal Navy. Pour payer Thomas W. Ward pour le Majestic, la Royal Navy a accepté de transférer 24 vieux destroyers avec une valeur de rebut combinée équivalente à celle du Majestic à Thomas W. Ward pour mise au rebut. Violent était parmi ceux-ci, et son transfert à Thomas W. Ward a eu lieu le 8 mars 1937. Il a été démoli à Inverkeithing, en Écosse.

                HMS Vivace

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. D36, F32, G71, G01
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 30/06/1916
                • Posé. 1916
                • Lancé. 11/03/1916
                • Commandé. 29/12/1917
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille le 05/07/1947

                Le HMS Vivacious était un destroyer de classe V qui a servi pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Elle a été posée en juillet 1916 par Yarrow Shipbuilders de Glasgow, en Écosse, et lancée le 3 novembre 1916. Elle a été achevée en décembre 1917 et mise en service le 29 décembre 1917. Une fois terminé, Vivacious a été équipé pour être utilisé comme poseur de mines et est entré en service avec la flotte au cours de la dernière année de la Première Guerre mondiale. Après la guerre, elle s'est déployée dans la mer Baltique en 1919 pour y participer à la campagne britannique contre les forces bolcheviques pendant la guerre civile russe, voyant des actions contre les navires de guerre russes.

                Le Vivacious a été désarmé pendant l'été 1945 et était en réserve jusqu'à ce qu'il soit placé sur la liste de cession en 1947. Il a été vendu le 17 mai 1947 à Bisco pour démolition par Metal Industries et est arrivé au chantier de démolition le 10 septembre 1947.

                HMS Vivien

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. G39, L33
                • Constructeur. Achillée
                • Commandé. 1918
                • Posé. 1918
                • Lancé. 16/12/1918
                • Commandé. 1919
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1948

                Le HMS Vivien a été commandé le 30 juin 1916 dans le cadre du 9e ordre du programme naval de 1916-17. Elle a été posée en juillet 1916 par Yarrow Shipbuilders à Scotstoun, Glasgow, Écosse, et lancée le 16 février 1918. Elle a été achevée le 28 mai 1918 et mise en service le même jour.

                Le Vivien est désarmé en mai 1945 et placé en réserve. Elle a été placée sur la liste d'élimination en 1947 et a été vendue à Bisco le 18 février 1948 pour mise au rebut par Metal Industries. Elle est arrivée au chantier Shipbreakers à Charlestown, Fife, en Écosse. Il arrive en remorque au chantier Shipbreakers en avril 1948.

                HMS Vautour

                • Taper. Destructeur
                • Classer. V
                • Fanion. N50, D75
                • Constructeur. J&G Thompson
                • Commandé. 1895
                • Mis en place.26/11/1895
                • Lancé. 22/03/1898
                • Sort. Mis à la ferraille 1919

                Le HMS Vulture était un destroyer à trois cheminées Clydebank commandé. Il a été déposé sous le numéro de chantier 291 le 26 novembre 1895 au chantier naval J & G Thompson à Clydebank et lancé le 22 mars 1898. En 1899, lors de la construction de ces navires, le sidérurgiste John Brown and Company de Sheffield a acheté J&G Thomson’s Cour de Clydebank pour 923 255 £ 3s 3d. Il fut achevé et accepté par la Royal Navy en mai 1900. Il fut le dernier à être posé mais le premier accepté dans ce groupe. Après sa mise en service, il est affecté à la division Chatham de la flottille de Harwich. Elle a été déployée dans les eaux d'accueil pendant toute sa durée de vie. Le 30 août 1912, l'Amirauté a ordonné que toutes les classes de destroyers soient désignées par des caractères alpha commençant par la lettre ‘A’. Comme sa vitesse de conception était de 30 nœuds et qu'elle avait trois entonnoirs, elle a été affectée à la classe C.

                En 1914, il subissait un carénage au Nore basé à Sheerness offert au HMS Actaeon, un établissement d'entraînement de la Royal Navy. Avec le déclenchement des hostilités en août 1914, il est affecté à la flottille locale de Nore. Ses fonctions comprenaient des patrouilles anti-sous-marines et anti-mines dans l'estuaire de la Tamise. Elle est restée dans cet emploi pour la durée de la guerre.

                En 1919, il est désarmé et mis en réserve en attendant d'être éliminé. Il a été vendu le 27 mai 1919 à Hayes de Porthcawl pour casse.

                HMS Walrus

                • Taper. Destructeur
                • Classer. W
                • Fanion. G17, D24
                • Constructeur. Fairfield
                • Commandé. 1916
                • Posé. 1917
                • Lancé. 27/12/1917
                • Commandé. 08/03/1918
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Mis à la ferraille 1938

                Le HMS Walrus a été commandé en décembre 1916 et construit par la Fairfield Shipbuilding and Engineering Company à Govan, en Écosse, en février 1917. Il a été lancé le 27 décembre 1917 et mis en service le 8 mars 1918.

                La Royal Navy a décidé de convertir le Walrus en une escorte antiaérienne, et en février 1938, un remorqueur l'a pris en remorque depuis Rosyth avec un équipage réduit de quatre hommes à bord à destination du chantier naval de Chatham, où il devait subir la conversion. Pendant le voyage, cependant, une puissante tempête a frappé la mer du Nord et, le 12 février 1938, son câble de remorquage s'est rompu dans des vents violents et une mer agitée et il a été conduit à terre dans la baie Filey au nord de Scarborough, dans le Yorkshire. Les quatre hommes à bord du Walrus ont réussi à regagner le rivage en toute sécurité dans l'un de ses bateaux.

                Considéré au-delà de la réparation économique, le Walrus a été vendu à Round Brothers de Sunderland, en Angleterre, le 5 mars 1938 pour être mis au rebut. Il est renfloué le 29 mars 1938 et démoli en octobre 1938.

                HMS Warwick

                • Taper. Destructeur
                • Classer. W
                • Fanion. H38
                • Constructeur. Aubépine Leslie
                • Commandé. 1916
                • Posé. 10/03/1917
                • Lancé. 28/12/1917
                • Commandé. 18/03/1918
                • La vitesse. 34 nœuds
                • Sort. Coulé le 20/02/1944

                Le HMS Warwick était un destroyer de classe Amirauté ‘W’ construit par Hawthorn Leslie & Company, Hebburn, en cours de pose le 10 mars 1917. Il a été lancé le 28 décembre 1917 et achevé le 18 mars 1918. Warwick a été mis en service en mars 1918 et a combattu en les derniers mois de la Première Guerre mondiale. Elle a participé au raid sur Zeebrugge en avril, la tentative de la RN de bloquer la force des sous-marins allemands stationnés en Flandre. Il a également participé au deuxième raid sur Ostende en mai et a été lourdement endommagé par le mien. Warwick était présent à Scapa Flow en novembre 1918 lorsque la Grand Fleet reçut la reddition de la flotte allemande de haute mer à la fin de la guerre.

                Le 20 février 1944, alors qu'il patrouillait au large de Trevose Head, et sous le commandement du Cdr. Denys Rayner, Warwick a été torpillé par U-413. Elle a coulé en quelques minutes, avec la perte de plus de la moitié de son équipage.

                Nous ajoutons régulièrement plus d'informations sur ce site, si vous souhaitez soumettre des photos ou fournir des informations sur les navires de guerre qui étaient basés ou ont visité Harwich, veuillez utiliser la page de contact en bas de l'écran.

                Nous avons tenté d'obtenir le consentement des détenteurs de droits d'auteur pour utiliser ce matériel pour presque toutes les photographies du site Web.

                Dans les quelques cas où les noms sont disponibles, une recherche approfondie a été effectuée à l'aide d'annuaires téléphoniques, d'annuaires de droits d'auteur photographiques, de People Search et de Google Area Search. Aucun des titulaires de droits d'auteur n'a pu être retrouvé de cette manière et nous pensons avoir épuisé toutes les voies raisonnables.

                L'opinion consensuelle de ces autorités était que si deux des situations suivantes s'appliquaient, nous serions réputés avoir pris des mesures suffisantes pour éviter d'enfreindre les lois sur le droit d'auteur :

                • Efforts raisonnables déployés pour contacter le titulaire du droit d'auteur
                • Aucun gain financier ne sera réalisé par rapport aux photos
                • Une lettre est obtenue du propriétaire actuel des photos
                • Il y a une clause conditionnelle stipulant que si une infraction est causée, le document sera supprimé

                Le propriétaire du site s'engage à supprimer toute photographie du site où l'infraction est commise. Toutes les conditions ci-dessus sont donc remplies.

                Harwich & Dovercourt - Un temps passé vous emmène dans un voyage fascinant à travers l'histoire de la ville. Lisez l'histoire complète depuis la fondation de la ville, les dates historiques, les résidents célèbres, les faits, les dates clés, la galerie de photos, vos souvenirs et bien plus encore.


                La marine australienne pendant la Première Guerre mondiale : 100 ans d'histoire

                La participation de l'Australie aux campagnes terrestres de la Première Guerre mondiale a longtemps éclipsé les opérations de la Royal Australian Navy entre 1914 et 1918.

                Pourtant, l'histoire de la Marine a sa propre signification pour notre évolution en tant que nation indépendante et notre identité en tant qu'Australiens.

                Les marins de notre jeune marine étaient de quart avant le début de la guerre et ils sont restés dévoués au service de leur nation pendant de nombreuses décennies après sa fin.

                Tout au long de la guerre, ils ont opéré à travers les mers et les océans du monde, établissant une tradition de courage intrépide et d'endurance acharnée.

                Le Dr David Stevens a révélé les détails de leur histoire dans son nouveau livre, In All Respects Ready: Australia's Navy in World War One.

                Certaines des recherches impeccables du livre, qui s'appuient sur une richesse de documentation jusqu'alors inexploitée, sont les suivantes :

                Fourni: Sea Power Center

                La première opération de guerre de la Royal Australian Navy (RAN) a eu lieu dans la nuit du 11 août 1914, lorsque les trois destroyers peints en noir HMAS Warrego, HMAS Yarra et HMAS Parramatta ont envahi le port de Simpson en Nouvelle-Guinée allemande avec l'ordre de torpiller tous les navires de guerre allemands qu'ils ont découverts.

                Le port s'est avéré vide.

                Fourni : Bibliothèque d'État de NSW (PXB362-039)

                Au cours de la première semaine de guerre, une force expéditionnaire navale et militaire australienne de 1 500 hommes a été mobilisée avec l'ordre de capturer et d'occuper les colonies allemandes de Nouvelle-Guinée.

                Le premier débarquement a été effectué par un petit groupe de réservistes de la marine près de Rabaul le 11 septembre 1914.

                L'engagement réussi a été témoin des premières pertes en temps de guerre de l'Australie et de l'attribution de la première décoration pour bravoure.

                Fourni: Sea Power Center

                Au lendemain de l'occupation de Rabaul, la marine australienne a maintenu des patrouilles pour empêcher les navires de guerre allemands de mener une contre-attaque réussie.

                Le 14 septembre 1914, le sous-marin australien AE1 a disparu alors qu'il était engagé dans l'une de ces patrouilles.

                Aucune trace du sous-marin ou de ses 35 membres d'équipage n'a jamais été retrouvée.

                Fourni: Sea Power Center

                Alors que les opérations en Nouvelle-Guinée se poursuivaient, des plans étaient également en cours pour transporter les 20 000 premiers soldats de la Force impériale australienne (AIF) vers la guerre en Europe.

                Le convoi assemblé de 28 navires de transport australiens et 10 navires de transport néo-zélandais a quitté l'Australie-Occidentale au début de novembre 1914.

                Les croiseurs australiens HMAS Sydney et HMAS Melbourne faisaient partie des escortes de convoi pendant le passage dans l'océan Indien.

                Fourni: Sea Power Center

                Le 9 novembre, le convoi apprit qu'un étrange navire de guerre avait été aperçu au large des îles Cocos.

                Le HMAS Sydney a été envoyé pour s'occuper de l'étranger et dans une bataille épique, il a trouvé et détruit le croiseur allemand Emden.

                Fourni: Sea Power Center

                Les navires de guerre allemands étaient également actifs dans l'océan Pacifique, mais ont été dissuadés d'attaquer le commerce et le territoire australiens par la présence du navire amiral de la flotte australienne, le puissant croiseur de bataille, le HMAS Australia.

                Avec la fin des opérations en Nouvelle-Guinée, le HMAS Australia a été envoyé pour traquer l'escadron de croiseurs allemands d'Asie de l'Est, qui était sous le commandement du vice-amiral von Spee.

                Avant que le navire australien ne puisse rattraper l'amiral allemand, son escadre fut détruite par la Royal Navy lors de la bataille des Malouines le 8 décembre 1914.

                Fourni: Sea Power Center

                Avec la menace allemande retirée de notre région, les navires de guerre australiens étaient libres d'être envoyés dans des zones où il y avait plus de besoin.

                En janvier 1915, le vieux croiseur australien HMAS Pioneer fut expédié d'Australie occidentale vers l'Afrique orientale allemande.

                Fourni: Sea Power Center

                Là, le HMAS Pioneer a pris part aux opérations finalement réussies contre le croiseur allemand Konigsberg qui avait été acculé par les Britanniques dans le delta de la rivière Rufiji.

                Fourni: Sea Power Center

                En décembre 1914, le seul sous-marin australien AE2 restant a été déployé en Méditerranée orientale où il est devenu membre de la flottille britannique patrouillant dans la mer Égée pour empêcher la fuite des navires de guerre turcs.

                Dans la nuit du 24 avril 1915, AE2 réussit le premier passage submergé des Dardanelles.

                Décrit à l'époque comme le "plus bel exploit de l'histoire des sous-marins", AE2 a eu la malchance de se perdre dans la mer de Marmara quelques jours plus tard et son équipage a été fait prisonnier de guerre.

                Néanmoins, le navire de guerre australien avait montré la voie et la campagne de sous-marins alliée qui s'ensuivit causa de gros problèmes aux Turcs alors qu'ils tentaient de ravitailler leurs forces sur Gallipoli de manière adéquate.

                Fourni: Sea Power Center

                Après avoir chassé l'escadron allemand d'Asie de l'Est à travers le Pacifique, le HMAS Australia s'est déployé dans les eaux européennes au début de 1915 et est devenu le navire amiral du 2e escadron de croiseurs de bataille de la Royal Navy.

                Fourni: Sea Power Center

                Il a passé près de quatre ans à patrouiller les étendues froides et grises de la mer du Nord.

                Une grave collision avec le navire jumeau HMS New Zealand en avril 1916 lui fit rater la bataille du Jutland, mais certains de ses hommes prirent part à l'assaut du port allemand de Zeebrugge les 22 et 23 avril 1918.

                Le HMAS Australia participa à la grande cérémonie de reddition de la flotte allemande le 21 novembre, mais ne revint finalement à Sydney qu'en juin 1919.

                Fourni: Sea Power Center

                De grands progrès dans l'aviation ont été réalisés pendant les années de guerre et l'un des plus innovants a été l'exploitation réussie d'avions à roues à partir de croiseurs légers et de navires plus gros.

                En novembre 1917, le croiseur australien HMAS Sydney est devenu le premier navire de guerre britannique à être équipé d'une plate-forme de lancement tournante.

                L'objectif était d'avoir un avion en l'air dans les deux minutes suivant une alarme.

                Le 1er juin 1918, le Sopwith Camel du HMAS Sydney a réalisé une première dans l'histoire de l'aviation en interceptant un hydravion allemand à la suite d'une attaque contre la formation britannique.

                Fourni: Sea Power Center

                L'opération visant à empêcher les Allemands de soulever des révoltes dans les territoires alliés de la région indo-pacifique était l'une des campagnes de guerre les moins connues de l'Australie.

                À l'aide d'armes et d'équipements provenant des États-Unis alors neutres et des Indes néerlandaises, les Allemands prévoyaient de fournir et d'encourager les mouvements d'indépendance locaux qui cherchaient à éliminer les puissances coloniales.

                De 1915 à 1917, la marine australienne a fourni jusqu'à sept navires de guerre à une force alliée qui, grâce à une combinaison d'arraisonnements et de patrouilles, a perturbé les communications allemandes et empêché avec succès tout complot ennemi de gagner du terrain.

                Fourni: Sea Power Center

                Les navires de guerre australiens ont également pris part à la campagne plus large contre les sous-marins allemands et autrichiens, notamment en Méditerranée centrale en 1917 et 1918.

                Six destroyers australiens étaient basés à Brindisi en Italie pour aider à maintenir une tentative alliée d'empêcher les sous-marins ennemis de quitter la mer Adriatique.

                L'une des nombreuses techniques utilisées pour repérer les sous-marins impliquait l'installation de ballons d'observation captifs sur un certain nombre de navires de guerre britanniques.

                Fourni: Sea Power Center

                Malgré le retrait des navires de guerre allemands des eaux régionales australiennes en 1914, des raiders marchands convertis et déguisés sont retournés dans les océans Pacifique et Indien en 1917.

                L'un d'eux, le raider allemand Wolf, a posé plusieurs champs de mines dans les eaux côtières de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

                Les dragueurs de mines australiens ont poursuivi le travail de déminage de ces champs de mines jusqu'en 1919.


                À l'été 1918, les sous-marins allemands ont attaqué la côte est du Canada, attaquant les navires vulnérables. La petite marine canadienne n'a pas réussi à amener les U-boot au combat, mais la guerre a pris fin avant que les Allemands ne fassent beaucoup de dégâts.

                Les sous-marins ennemis causant de graves pertes à la marine marchande alliée, le gouvernement canadien a décidé au début de 1918 d'établir et d'exploiter une marine marchande puissante, la marine marchande du gouvernement canadien (CGMM). Le premier rapport annuel expliquait que ces navires de la CGMM étaient principalement destinés à coopérer avec les navires britanniques pour fournir les nécessités de la guerre et en temps de paix pour fournir les moyens de transporter à l'étranger les produits des fermes, des forêts, des mines et des mines du Canada. usines, sans lesquelles le Canada ne pouvait pas espérer profiter pleinement de l'opportunité d'étendre son commerce d'exportation. Bien qu'il y ait eu un nombre inconnu de marins civils victimes pendant la guerre, leur travail était essentiel pour soutenir l'effort de guerre des Alliés, et s'avérera tout aussi important pendant la Seconde Guerre mondiale.


                Croiseurs de bataille

                Les croiseurs de bataille étaient un nouveau concept de design. Leur conception privilégiait une vitesse élevée et un armement lourd, au prix de sacrifier la protection du blindage. Ils pouvaient chasser et détruire des navires plus lents et plus faibles, et leur vitesse leur permettait de rester hors de portée des canons lourds d'un cuirassé. Même si le blindage léger des croiseurs de bataille était un pari, un coup d'obus lourd pouvait causer des dommages catastrophiques. La Royal Navy a déployé neuf croiseurs de bataille au Jutland.

                Trois ont été coulés au cours de la bataille, tuant 3 320 membres d'équipage, soit plus de la moitié des victimes britanniques au Jutland.

                C'est HMS Lion. Lors de la bataille du Jutland, Lion était le vaisseau amiral de la flotte britannique de croiseurs de bataille du vice-amiral David Beatty. Au début de la bataille, la flotte de Beatty combattit les croiseurs de bataille allemands du I Scouting Group de l'amiral Franz von Hipper. Dans la première heure de la bataille, deux des croiseurs de bataille de Beatty - Infatigableet Reine Marie – ont été touchés par des obus allemands qui ont déclenché des explosions catastrophiques, faisant couler les deux navires. Au Les Lions pont, Beatty aurait fait remarquer à son capitaine de pavillon « qu'il semble y avoir quelque chose qui ne va pas avec nos foutus navires aujourd'hui ».

                Lion eu la chance d'éviter le même sort. Lorsqu'un obus allemand a déclenché un incendie dans l'une des tourelles du navire, le major Francis Harvey des Royal Marines a été mortellement blessé. Le feu menaçait de se propager au magasin de la tourelle, qui contenait plusieurs tonnes d'explosifs. Malgré ses blessures, Harvey a eu la présence d'esprit d'ordonner l'inondation du magasin de la tourelle par mesure de sécurité. Quelques secondes plus tard, il s'est effondré et est décédé. La vivacité d'esprit de Harvey a sauvé son navire et la vie de centaines de ses compagnons de bord. Enterré en mer après la bataille, Harvey reçut plus tard une Croix de Victoria à titre posthume.

                À la fin de la bataille du Jutland, Lion avait été touché à plusieurs reprises par des tirs allemands. Quatre-vingt-dix-neuf membres de son équipage ont été tués, le plus grand nombre de décès de tous les navires britanniques qui ont survécu à la bataille et sont rentrés au port. 51 autres ont été blessés.


                Les cuirassés de la Première Guerre mondiale qui ont sauvé (et condamné) l'empire britannique

                Pour réviser cet article, visitez Mon profil, puis Afficher les histoires enregistrées.

                Le HMS Dreadnought en cours en 1906. U.S. Naval Historical Center/Wikimedia

                Pour réviser cet article, visitez Mon profil, puis Afficher les histoires enregistrées.

                La Première Guerre mondiale a été façonnée par les nouveaux véhicules développés au cours des quatre années de conflit. Un siècle après le début de la guerre, nous revenons sur les véhicules les plus remarquables --- les avions, les voitures, les chars, les navires et les zeppelins --- qu'il a contribué à créer.

                L'aviation et l'automobile n'en étaient qu'à leurs balbutiements lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté en 1914, mais la guerre navale avait des milliers d'années d'histoire derrière elle. C'était, cependant, dans une période de changement dramatique, et les navires que la Grande-Bretagne a investi dans la construction ont aidé le pays à gagner la guerre --- et finalement à perdre son empire.

                À l'époque, l'épine dorsale de la Grande Flotte de la Royal Navy britannique se composait de dizaines de cuirassés dreadnought. Les HMS Dreadnought, mis en service en 1906, était le dernier d'une lignée de navires de guerre qui portait ce nom depuis les années 1500. Le nom faisait référence à un lourd pardessus porté par temps orageux, mais le HMS Dreadnought était si révolutionnaire que son nom en est venu à décrire toute une classe de cuirassés.

                Bien que toujours sujette à controverse parmi les historiens militaires, la Première Guerre mondiale a en grande partie inauguré la fin de la domination britannique en haute mer et le début de la fin de l'Empire britannique. Le nombre énorme de cuirassés de première classe de la Grande Flotte --- quelque 35 navires, dont une demi-douzaine des États-Unis --- a joué un rôle clé dans l'effort de guerre. Ils ont forcé l'Allemagne à verser des sommes énormes dans sa propre marine, ce qui a rendu difficile le financement efficace de son effort de guerre. Cependant, le coût massif des navires, à une époque où l'Empire britannique était en grande difficulté financière, était ruineux à long terme. À la fin de la guerre, la nation s'était presque ruinée en construisant près de 30 cuirassés qui faisaient face à des menaces importantes de torpilleurs exploités même par de petites marines.

                "L'attrait d'un ennemi commode, déterminé à livrer une bataille que la Royal Navy appréciait, était trop", déclare Angus Ross, professeur à l'US Naval War College de Rhode Island qui a écrit sur le sujet. "Ainsi, la Grande-Bretagne est entrée dans les Dreadnoughts. Ce faisant, elle a ruiné l'Empire et perdu à jamais sa position de première marine mondiale.

                Deux des canons de 12 pouces du HMS Dreadnought.

                Les Dreadnoughts ont été développés pour faire plus avec moins tout en résolvant simultanément les problèmes des cuirassés précédents. D'une part, les cuirassés de l'époque avaient du mal à atteindre leurs cibles. Tous les canons des navires n'étaient pas guidés, les artilleurs utilisant des éclaboussures dans l'eau pour juger les tirs manqués et ajuster leur visée. Cependant, comme la cible et le canon bougeaient constamment, au moment où le canon était rechargé et prêt à tirer, toute information glanée sur la portée et la direction était presque inutile.


                Voir la vidéo: Histoire de la 1ère Guerre mondiale Ep14 Les progrès de la marine de guerre (Décembre 2021).